25 mai

Oui, crans-Montana sera l'hôte des Championnats du monde 2027!

C’est fait! Quarante ans après 1987, Crans-Montana, à nouveau épicentre du ski mondial. Le Conseil de la Fédération Internationale de Ski (FIS) a attribué l’organisation des Championnats du Monde 2027 à Crans-Montana ce mercredi. Les meilleurs skieurs du monde s'affronteront pour la deuxième fois sur le Haut-Plateau - 40 ans après la mémorable fête du ski de 1987. Grâce à une Candidature solide et un excellent travail d’équipe entre le Comité de Candidature, les autorités politiques, la Société des remontées mécaniques et Swiss-Ski, Crans-Montana a été récompensée à Milan. La station valaisanne s’est imposée avec une majorité de 11 voix lors du premier tour. Norvik et Soldeu ont obtenu 3 voix chacun, Garmisch-Partenkirchen 1.

"Obtenir les Championnats du Monde 2027 est la récompense de l'excellent travail de toute l'équipe au cours des dernières années, s’est réjoui Urs Lehmann, président de Swiss-Ski et vice-président du Comité de Candidature. Si notre projet a été le plus convaincant, c'est parce que tout le monde, de la Commune au Canton, a tiré à la même corde. Nous avons également bénéficié d'un large soutien de la part des remontées mécaniques et de la population. Les membres du Conseil de la FIS l'ont reconnu et honoré." Le champion du monde de descente 1993 fait lui-même partie des décisionnaires et a donc pu donner sa voix à la candidature valaisanne.

Président du Comité de Candidature, Nicolas Féraud fait lui aussi référence à une "Candidature de très haut niveau" qui le rend "fier". Le Président de l’Association des communes de Crans-Montana promet d’ores et déjà de "tout mettre en place pour rendre l’événement mémorable" et compte bien profiter de l’expérience emmagasinée lors de l’organisation des épreuves de Coupe du Monde FIS notamment. "Les connaissances techniques ainsi que l’enthousiasme de la population pour le ski sont largement reconnues en Valais et particulièrement à Crans-Montana".

De son côté, Marius Robyr s’attend à une "fête du ski grandiose qui sera suivie par plus de 200’000 spectateurs et, une fois encore, des performances suisses époustouflantes sur la neige". Le Directeur exécutif de la Candidature souligne "l'énorme expérience" de Crans-Montana, qui a organisé presque chaque année depuis 2008 des épreuves de Coupe du Monde et de Coupe d'Europe. La station valaisanne a en outre accueilli avec succès les finales de la Coupe d'Europe en 2009 et les Championnats du monde juniors en 2011.

« Les mythiques pistes de la Nationale et du Mont Lachaux ont été entièrement réaménagées au cours des dernières années. Notre plan directeur, établi il y a plusieurs années, a porté ses fruits", se réjouit le Vice-Directeur exécutif de la Candidature Hugo Steinegger. « Un nouveau stade d’arrivée ultramoderne et multifonctionnel sera également construit d’ici aux Championnats du monde. »

Avec l'aboutissement de cette Candidature, le temps est également venu de célébrer, martèle Marius Robyr et son équipe. Le public sera invité le dimanche 19 juin à une grande fête en vue de ces Championnats du Monde de Crans-Montana.

Agence Zoom / DEPREZphoto sa, cransmontana

1

2

3

29 mars

Convention signée entre CMA, Swiss-Ski et l'ACCM

Les Remontées Mécaniques de Crans-Montana (CMA), la Fédération Suisse de Ski (Swiss-Ski) et l’Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) ont signé une convention tripartite donnant lieu à la création d’une association. Cette dernière officialise et assure une collaboration rapprochée entre ces trois acteurs dans le cadre, entre autres, du dépôt de candidature relatif à l’organisation des Championnats du monde de ski alpin de la FIS à Crans-Montana en 2027.

Paraphé le 26 février dernier, en présence des représentants des trois parties, l’accord formalise la constitution d’une association garante du cadre général de l’organisation et de la mise en œuvre des Championnats du monde de ski alpin en parallèle au dépôt d’une candidature par Swiss-Ski auprès de la Fédération Internationale de Ski (FIS).

En prévision et dans l’attente de la réponse officielle d’attribution (25 mai), cette convention permet d’anticiper les dispositions légales mais aussi opérationnelles et d’organisation que représenterait la mise en œuvre de la manifestation. La préparation de l’infrastructure de compétition, les prestations logistiques, de transport ou d’hébergement au même titre que les enjeux liés à la dimension sécuritaire sont, entre autres, définis par la convention de l’association. Cette dernière assure aussi le partage de savoir-faire, l’expertise au même titre que le soutien mutuel entre parties et membres de l’organisation.

En découle également la création d’un comité composé d’une présidence, de membres de l’association susmentionnée ainsi que des représentants locaux. Ce comité sera également en charge d’établir un règlement organisationnel ainsi qu’une répartition des responsabilités propres au comité et à la direction.

À noter encore qu’au-delà de l’objectif de mener à bien la mise en œuvre de la manifestation sur le plan organisationnel, l’association s’engage, par le biais de sa convention, à soutenir les intérêts sportifs, régionaux, et économiques dans le sens du développement durable du sport suisse et de la région de Crans-Montana et du Valais.

Pour le comité directeur de l’ACCM, «cette convention traduit la volonté des trois partenaires de travailler ensemble pour le succès de l’organisation des Championnats du monde de ski alpin. La signature de cet accord important réjouit les Communes de Crans-Montana, Icogne et Lens.»

Pour Philippe Magistretti, président de CMA, «cet accord permet non seulement une répartition des compétences logistiques et opérationnelles nécessaires à l’organisation d’un événement majeur, mais démontre également l’esprit d’union autour de ce projet sportif dont l’objectif est aussi de faire rayonner les atouts de notre destination sur le plan touristique.»

Pour le CEO de Swiss-Ski, Bernhard Aregger, la conclusion de cet accord est un signe extrêmement positif: «Dans l'espoir que la FIS attribue les Championnats du monde à Swiss-Ski et Crans-Montana, avec ce contrat-cadre, nous avons fait un pas important en vue de l'organisation de ce grand événement. La première pierre est ainsi posée pour que, 40 ans après les derniers Championnats du monde sur le Haut-Plateau, de grands festivals puissent à nouveau avoir lieu en Valais.»

1

3 mars

Un week-end magique sur le Haut Plateau

Petit retour sur un week-end de folie à Crans Montana, lors duquel les meilleures descendeuses du monde ont pu profiter de conditions idéales sur la piste du Mont Lachaux. Le spectacle était au rendez-vous!
 
Le public s'est donné à fond pour soutenir ses skieuses favorites sous le soleil valaisan. Ces courses, suivies sur place par plus de 30'000 spectateurs, ont été un réel succès, quelques jours seulement après les Jeux olympiques.
 
Désormais, Crans-Montana espère être récompensée par la FIS, qui pourrait lui confier l'organisation des Championnats du monde de ski alpin 2027, 40 ans après l'événement mythique de 1987.
Vidéo: SkiActu

 

3 mars

Un grand MERCI à tous!

 2022-02-28 Remerciements

 

3 mars

Prestations de l'Armée suisse fort appréciées par le Comité d'Organisation

C’est devant un parterre d’invités civils et militaires qu’a eu lieu la Cérémonie de remise du Drapeau de la troupe qui a appuyé le Comité d’Organisation des courses de Coupe du monde de ski alpin, non seulement lors des préparatifs, mais aussi durant et après les épreuves. 

Réunis sur la place de l’Etang-Long les officiers, sous-officiers et soldats tessinois de la bttr log art 49 commandée par le Major Gandhi Sylla ont écouté attentivement le Lieutenant-Colonel Paolo Colombo, Commandant du groupe art 49. Cette cérémonie, empreinte de solennité, marquait la fin du service pour cette troupe. Elle était rehaussée par la prestation musicale des « Gars du Rhône », ensemble composé de musiciens retraités de fanfares valaisannes.

Aujourd’hui, tout le monde a rejoint son foyer et a repris ses activités civiles. 

DEPREZphotos sa, cransmontana

1

2

3

4

5

28 févr.

Frédéric Favre: "Les Championnats du monde, de l’énergie pour l’avenir"

Frédéric Favre s’est largement réjoui de la réussite des courses de Coupe du monde 2022 à Crans-Montana. Le Président du Conseil d’Etat valaisan n’a pas hésité à qualifié le week-end sur le Haut-Plateau "d’atout supplémentaire pour la candidature", tant l’ensemble de l'événement s'est déroulé sans accroc. "Si quelqu'un avait oublié ce dont nous sommes capables, il ne l'oubliera plus jamais après les courses de ce week-end. C'était tout simplement exceptionnel", s'enthousiasme ce fervent défenseur de la candidature de Crans-Montana pour les Championnats du monde en 2027.

Frédéric Favre promet "à la FIS et au monde entier" une manifestation extraordinaire en 2027. "Nous organiserions une fête du même acabit tous les jours pendant les deux semaines et demie des Championnats du monde. Le public d'ici aime le ski, et Crans-Montana a envie de vivre à nouveau de belles émotions."

En visant l’accueil d'un tel événement sportif, l'homme de 42 ans pense aussi aux jeunes: "Les Championnats du monde donneraient serviraient d'amplificateur d'énergie pour l'avenir. La nouvelle infrastructure serait durable et profiterait à la relève. On ne peut pas surestimer l'importance de tels jalons". Mais les autres nations sur les rangs ne sont pas en reste. "Trois autres candidats se trouvent dans la course pour 2027. Cela ne sera donc pas facile. Mais avoir à nouveau les Championnats du monde chez nous 40 ans après 1987, ce serait vraiment génial."

28 févr.

Nicolas Féraud : «Une belle vitrine pour les Mondiaux 2027»

En tant que fan de ski, Nicolas Féraud était naturellement présent dans les tribunes des deux descentes de Coupe du monde de Crans-Montana le week-end dernier. Également observateur attentif, le président de la commune de Crans-Montana - et aussi président de l'ACCM - a apprécié l’engouement populaire suscité par les compétitions. «Cette année, il y avait encore plus d'enthousiasme à l'arrivée que d'habitude, avec une ambiance particulière et énergétique.» Pour Nicolas Féraud, les épreuves du week-end ont constitué «une magnifique vitrine pour la candidature aux Championnats du monde 2027».

Il est clair que pour le président du comité de candidature, Crans-Montana possède tous les arguments pour organiser la plus grande des compétitions de ski dans cinq ans. «D'une part, par nostalgie, nous pourrions recevoir les Mondiaux exactement 40 ans après les derniers que nous avons organisés chez nous. Et en 1987, ce furent tout de même les plus beaux championnats du monde qui n’aient jamais eu lieu», glisse dans un grand sourire Nicolas Féraud. «Ensuite, nous sommes fiers de notre pays et bien sûr de notre région. Nous sommes également fiers de notre accueil, de notre savoir-faire et de la capacité des gens à s'enthousiasmer pour le ski en Valais et plus particulièrement à Crans-Montana.»

Le président de la commune de Crans-Montana espère naturellement «obtenir le soutien de la majorité des membres du Conseil de la FIS» fin mai lors de l'attribution des Championnats du monde pour que «le nom de Crans-Montana figure dans l'enveloppe». Nicolas Féraud conclut son plaidoyer par ces mots: «Notre candidature est d'une qualité exceptionnelle. Nous avons tout pour très bien faire».

Deprez/Dubuis photos, cransmontana & Vidéo: SkiActu

1

 

28 févr.

Urs Lehmann : "Crans-Montana a laissé la meilleure impression possible"

C’est un Urs Lehmann souriant qui s’est confié lors du week-end de Coupe du monde de Crans-Montana. Le président de Swiss-Ski s'est réjoui de la présence de membres du Conseil de la FIS en Valais. "Ils se sont montrés enthousiastes et ont ressenti - tout comme nous autres - les émotions des gens ici. Je suis convaincu que Crans-Montana a laissé la meilleure impression possible".

De la météo à l'ambiance à l'arrivée en passant par les courses, aucune fausse note n’est à relever, selon Urs Lehmann : "C'était une vraie réussite." Et le patron de la fédération, qui est également vice-président du Comité de candidature pour les Championnats du monde, a rappelé la motivation qu’il existe en Suisse : "Nous voulons clairement les Championnats du monde 2027 à Crans-Montana. Nous donnerons tout pour cela". 

Champion du monde de descente en 1993, Urs Lehmann se veut optimiste. "Nous sommes arrivés au bon moment avec notre candidature, nous faisons un bon lobbying et beaucoup de choses ont été parfaitement réalisées jusqu'à présent". Le président de Swiss-Ski espère que "grâce à un dossier de qualité, nous serons retenus dès la deuxième tentative, ce qui n'a de loin pas été le cas de tous les candidats lors des précédentes attributions. En même temps, l’Argovien rappelle qu'il est important "de rester modeste" :  "Nous sommes certes convaincus à 100% de notre candidature, mais nous ne nous sentons pas pour autant favoris".

Deprez/Dubuis photos, cransmontana & Vidéo: SkiActu 

1

3

27 févr.

Michel Vion: "A Crans-Montana, les fans sont derrière nous"

Le secrétaire général de la Fédération internationale de ski Michel Vion a suivi de très près les compétitions de Coupe du monde de Crans-Montana, puisque le Français est venu rendre visite aux organisateurs sur le Haut-Plateau ce week-end. 

En tant qu'ancien skieur, qui a remporté l'or aux Championnats du monde de combiné à Schladming en 1982, Michel Vion est également une des personnes les mieux placées pour se positionner sur la candidature de Crans-Montana aux Championnats du monde 2027. «Ce week-end, j'ai eu le plaisir de voir de près comment tout se déroule ici. Crans-Montana est en effet l'un des quatre candidats en lice. Et dans quelques mois, nous voterons pour désigner la station hôte. Pour le coup, tout compte, y compris bien sûr l'édition 2022 des épreuves de la Coupe du monde.»

Et le numéro deux de la FIS a particulièrement apprécié le déroulement des deux descentes dans la station valaisanne. «À Crans-Montana, on sent l'expérience. C'est vraiment une classique de la Coupe du monde. Le beau temps a bien sûr aussi contribué à l'impression positive, tout comme l'enthousiasme du public. Ici, les fans sont présents. Ce n'est pas seulement une course de ski. Et les athlètes ressentent également cette formidable ambiance.»

Vidéo: SkiActu 

 

27 févr.

Nos championnes olympiques décorées avec un renard en bois

Championnes olympiques à Pékin, Michelle Gisin, Corinne Suter et Lara Gut-Behrami ont toutes les trois été honorées par le comité d’organisation des courses de Coupe du monde de Crans-Montana. Le trio helvétique doré a reçu une sculpture en bois d’un goupil, faisant référence au trou du renard, passage clé de la piste du Mont Lachaux.

Michelle Gisin et Corinne Suter, sous les ovations du public valaisan, ont reçu leur prix en main propre. Les deux jeunes femmes ont particulièrement apprécié fêter leurs médailles olympiques avec les fans présents sur le Haut-Plateau et vont trouver une place spéciale chez elle pour leur tout nouveau compagnon en bois.

Deprez / Dubuis photos, cransmontana & Vidéo: SkiActu

q