22 févr.

Or olympique pour Michelle Gisin, bronze pour Wendy Holdener!

Une heure après la médaille d’argent du Haut-Valaisan Ramon Zenhäusern au Slalom olympique,  Michelle Gisin remportait le Combiné Alpin de PyeongChang. Extraordinaire triomphe pour la fantastique skieuse d’Engelberg de 24 ans qui laisse à 97 centièmes derrière elle l’Américaine Mikaela Shiffrin. Alors qu’elle n’avait perdu que 77 centièmes sur Lindsey Vonn à la Descente, elle réalisa le 3e temps de la manche de Slalom. Au bilan des médailles olympiques de la famille Gisin, elle rejoint quatre ans après, sa soeur Dominique qui avait décroché l’or à la Descente des JO de Sochi en 2014.

Le bronze revient à la médaillée d’argent du Slalom, …la Schwytzoise Wendy Holdener (24 ans). De la 10e place qu’elle occupait au terme de la Descente, la Schwytzoise se hissa finalement à la 3e place.

Grâce à ces deux brillantes athlètes la Suisse compte aujourd’hui 11 médailles olympiques.

Rayonnante dans l’aire d’arrivée, Michelle Gisin déclarait: «durant mon parcours, je pensais qu’il fallait que je me prépare à nouveau à ce que ça ne suffise pas. J’ai tellement espéré que ce jour soit celui où j’arriverais à livrer une manche telle que celle-là». Sa soeur se montrait elle aussi super heureuse: «Elle mérite tellement cette médaille».

Malgré une belle remontée en Slalom (8 rangs), Denise Feierabend, la troisième Suissesse en lice, classée à la 9e place de ce Combiné Alpin a manqué le diplôme olympique de peu.

Le Comité d’Organisation des épreuves Coupe du monde Dames Crans-Montana félicite de tout coeur Michelle et Wendy pour leurs merveilleux succès. Le Haut-Plateau valaisan se réjouit énormément de recevoir sous peu toutes ces Dames du Cirque Blanc. Dans quelques jours la piste Mont Lachaux sera l’hôte de trois courses Coupe d’Europe (26-28.02.), véritable test avant la revanche des Jeux Olympiques en Super-G (samedi 3 mars) et en Combiné Alpin (dimanche 4 mars).

Rejoignez-nous pour vivre ces grands moments. Vente des billets «Tribunes» en ligne sur ce site, rubrique SPECTATEURS. L’accès à tous les autres secteurs est gratuit.

DEPREZphoto SA, Crans-Montana

21 févr.

Crans-Montana: les préparatifs en vue des courses Coupes d’Europe et du monde tiennent l’horaire

Les préparatifs en vue des trois épreuves Coupe d’Europe (26-28 février) et des deux courses Coupe du monde (3 & 4 mars) tournent à plein régime. Marius Robyr, le Président du Comité d’Organisation, est très satisfait du travail fourni par ses différentes équipes. Le Comité d’Organisation peut compter sur l’aide énorme et précieuse de la Protection civile et des soldats de la compagnie car 1/3 renforcée par des détachements ad hoc E san 42, ad hoc cp interv log 104, ad hoc LW AT br sous le commandement du Capitaine Di Stefano Anthony. Le Directeur des courses Markus Murmann et ses collaborateurs ont un seul but, offrir aux athlètes une piste en excellente condition.

DEPREZphotos SA, Crans-Montana

17 févr.

Crans-Montana attend avec impatience la revanche du Super-G à la Hitchcock de PyeongChang

Revenons sur les Jeux Olympiques sud coréens de PyeongChang et plus spécialement sur ce samedi 17 février 2018:

Lara Gut dévalait la piste avec le dossard 5, meilleur temps à l’arrivée. Elle ne montre pas la mine des grands jours. Puis arriva la Liechtensteinoise Tina Weirather qui pour un minuscule centième la relégue au second rang. Lara en pleurs cherche réconfort dans les bras de Pauli, son papa. A-t-elle perdu le titre olympique pour ce misérable centième? Non! L’intensité dramatique gonfle. Avec le numéro 13, Sofia Goggia est en piste avec un temps canon, finalement sa fougue lui sera fatale.  C’est au tour de la détentrice du titre, l’Autrichienne Anna Veith, dossard 15. Elle est en tête. Peu de temps après, Michelle Gisin, dossard 16, effectue une course du tonnerre mais perd toutes ses chances de médaille sur les derniers mètres. Les fans sont persuadés, or pour Veith, argent pour Weirather et bronze pour Gut. Mais ce n’est pas fini, le suspens est à son comble alors que le numéro 26 est en piste. La Tchèque Ester Ledecka, double championne de snowboard(!), déboule à fond et détrône Anna Veith pour… un centième. Elle est championne olympique, elle n’arrive pas à y croire. Une des plus belles lignes de l’histoire du ski alpin vient de s’écrire. Ainsi Anna Veith se retrouve avec la médaille d’argent et Tina Weirather avec celle de bronze. Et Lara Gut? Elle manque le bronze pour un centième et Michelle Gisin (9e) le diplôme olympique pour un rang. Ce n’est pas possible! C’est incroyable. Bouleversant même. - Les autres Suissesses: 17e Corine Suter. 27e Jasmine Flury.

Rendez-vous samedi 3 mars, 10h30, pour vivre la prometteuse revanche olympique sur l’exigente piste Mont Lachaux à Crans-Montana. Le Haut-Plateau valaisan se réjouit de retrouver très bientôt le Cirque Blanc et ses actrices.

16 févr.

Crans-Montana se réjouit de retrouver Wendy Holdener

La Suissesse a manqué de peu la médaille d’or du Slalom olympique à Yongpyong/ PyeongChang. Au cours de cette épreuve technique, la lutte fut rude. Parée du dossard 1, la Schwytzoise (24 ans) avait signé le meilleur temps de la première manche. Après une vraie finale de dingues, elle a dû s’incliner devant la reine du jour, la Suédoise Frida Hansdotter. Au final ce sont cinq malheureux centièmes qui l’ont privée de l’or. Le bronze est revenu à la surprenante Autrichienne  Katharina Gallhuber (+ 0.32) qui a réalisé le meilleur temps du 2e parcours et a ainsi passé de la 9e à la 3e place.

La toute grande favorite, l’Américaine Mikaela Shiffrin, a dû se satisfaire de la médaille en chocolat, à 8 centièmes du podium. Grâce à une deuxième manche disputée avec bien plus de panache que lors du premier parcours de ce Slalom olympique, Denise Feierabend a fait un bond en avant de dix rangs et termina finalement 14e. Michelle Gisin s’est classée quant à elle en 16e position.

Après sa fantastique première manche, Wendy s’est trouvée sous une pression extraordinaire. Dans l’aire d’arrivée, elle affichait une mine réjouie et ne montrait aucun signe d’énervement pour cette médaille d’or qui venait de lui échapper de peu. « C’est sûr que c’est dommage de manquer la victoire olympique de 5 centièmes, mais mon but était une médaille, et j’ai réussi à la gagner. C’est tellement beau », disait Wendy. « Pour ma part, la deuxième manche ne s’est pas déroulée de manière optimale, le vent y était aussi pour quelque chose. J’ai lutté », déclarait-elle. Avec un petit clin d’oeil en direction de la Suisse, elle ajoutait « mes fans ne regretteront ainsi pas de s’être levés si tôt ! ».

Il est à relever que, et ceci vaut bien un petit retour en arrière, la nouvelle médaillée olympique suisse de Slalom, sacrée championne du monde de Combiné Alpin et vice-championne du monde de Slalom en 2017 à St. Moritz, avait annoncé la couleur et lancé sa carrière à Crans-Montana. En effet, lors des Championnats du monde Juniors qui s’y étaient disputés en 2011, Wendy avait remporté l’or au Combiné Alpin, l’argent en Descente et le bronze en Slalom Géant.

Le Comité d’Organisation des épreuves Coupe du monde des 3 et 4 mars prochains à Crans-Montana se réjouit déjà de retrouver Wendy Holdener, l’équipe suisse et toutes les autres athlètes bien sûr, une petite semaine après la cérémonie de clôture des 23es Jeux Olympiques d’hiver à PyeongChang. L’an dernier, après les Championnats du monde de St.Moritz, Wendy retrouvait les courses Coupe du monde’17 avec deux médailles (or en Combiné Alpin et argent en Slalom) dans son escarcelle. Cette fois, l’argent en Slalom elle l’a déjà. Pour la suite, vendredi 23 février, Wendy Holdener sera l’une des top favorites du Combiné Alpin olympique. Alors qui sait… !

Quelques tips pour les spectateurs des épreuves Coupe du monde Crans-Montana :

  • Vente des billets « Tribune » en ligne : /fr/spectateurs/billets-18/
  • Les détenteurs d’un Passeport valaisan bénéficient d’une offre spéciale sur les billets journaliers : pour un billet « Tribune » acheté, un billet « Tribune » vous est offert. Détails sur : /fr/spectateurs/billets-18/
  • Les deux jours de courses, nous vous recommandons vivement d’utiliser les transports publics (bus et funiculaire) gratuits depuis Sierre.
14 févr.

Du retour dans le Cirque Blanc à la candidature pour les Championnats du monde 2025

De 1977, dates des premières courses Coupe du monde disputées sur le Haut-Plateau valaisan, à 1998, la station de Crans-Montana occupait une belle place au calendrier de la Fédération Internationale de Ski (FIS). Avec comme point culminant de cette période l’organisation des inoubliables Championnats du monde de ski en 1987. Ensuite, pour différentes raisons, Crans-Montana a malheureusement dû se résoudre à se retirer du circuit.

Le retour en 2008 de la station sur la scène de la Coupe du monde est du mérite de l’ancien et dynamique commandant de la „ Patrouille des Glaciers “, le Brigadier Marius Robyr. Le Chermignonard a réussi à convaincre les instances politiques et touristiques de l’énorme importance des courses Coupe du monde pour une région où le ski a la part belle, pour une destination telle que Crans-Montana.

Marius Robyr et son Comité d’organisation toujours plus performant, ont eu le plaisir lors de la dernière séance qui a réuni tous les dicastères de marquer les dix ans du retour 2008 – 2018 de Crans-Montana dans le Cirque Blanc. Au cours de cette période, ce ne sont pas moins de 14 courses en Coupe du monde FIS (inclus les deux prochaines épreuves des 3/4 mars), 17 en Coupe d´Europe (inclus celles du 26 au 28 février) et 5 courses FIS, sans oublier les finales de la Coupe d´Europe en 2009 et les Championnats du monde Juniors en 2011 ont trouvé leur lieu de compétition à Crans-Montana.

Ce bilan probant a porté ses fruits. La FIS a garanti depuis 2016, une place fixe à Crans-Montana au calendrier de la Coupe du monde. Quant aux délégués de Swiss-Ski, ils ont désigné la station valaisanne en tant que candidature helvétique officielle pour l’organisation des Championnats du monde en 2025. Si ce premier essai devait échouer, Crans-Montana/Valais serait à nouveau candidate pour les Mondiaux de 2027 ou 2029. Et ce n’est pas tout: si le Comité International Olympique (CIO) retenait la Suisse en septembre 2019 pour accueillir les Jeux Olympiques d’hiver de 2026, en désignant la candidature valaisanne „Sion2026“, Crans-Montana deviendrait le théâtre de toutes les courses masculines et féminines de ski alpin.

De grands défis attendent donc Crans-Montana. Avec un des points central la transformation du stade d’arrivée quelque peu obsolète en une arène multifonctionelle pouvant recevoir des événements d’envergure, aussi bien l’été que l’hiver. Les plans déjà élaborés tiennent compte de toutes les exigences de la FIS. Ce nouveau stade pourrait jouer un rôle majeur pour le Championnat du monde visé en 2025 (ou en 2027, voire en 2029) et le site alpin des éventuels Jeux Olympiques d’hiver „Sion2026“. Les plans de cette arène multifonctionelle présentés ont soulevé l’enthousiasme et reçu l’approbation de la part des autorités communales, des autres instances et des membres du Comité d’Organisation des courses de ski alpin à Crans-Montana.

DEPREZphoto SA, Crans-Montana

10 févr.

Crans-Montana: Une première pour des courses Coupe du monde de ski!

Les épreuves Audi FIS Coupe du monde de ski alpin à Crans-Montana viennent de prendre «possession», et de manière plus que visible, du rond-point Albert 1er, situé à l’intersection des routes du Rawyl, des Sommets de Crans et de celle de Vermala. Cette bonne idée publicitaire – certainement une première pour des courses Coupe du monde - émane du Président du Comité d’Organisation, Marius Robyr. Le concept et la réalisation est à mettre au bénéfice de Ralph Barras de l’entreprise Barras Enseignes à Chermignon. De nuit, le rond-point flanqué de cet ouvrage illuminé est du plus bel effet. Les commentaires à son sujet sont fort élogieux.

DEPREZphoto SA, Crans-Montana

11 janv.

Des slalomeurs en entraînement à Crans-Montana en vue du Slalom du Lauberhorn

Les spécialistes suisses, canadiens et suédois de Slalom évoluant en Coupe du monde ont choisi Crans-Montana pour se préparer en vue du Slalom du Lauberhorn qui aura lieu dimanche 14 janvier à Wengen. Markus Murmann, directeur des épreuves alpines sur le Haut- Plateau, leur a préparé d’excellentes conditions d’entraînement sur la sévère pente de Slalom de la piste Mont Lachaux. Les entraîneurs ont émis de véritables éloges quant au potentiel de cette pente. Elle a tout ! En ont profité e.a.: Daniel Yule, Loïc Meillard, Ramon Zenhäusern et Marc Rochat ainsi que les Suédois André Myhrer et Mattias Hargin (photos). - Après le travail, le réconfort! Au soir du 1er jour d'entraînement, entraîneurs et coureurs furent conviés à un apéritif par les promoteurs du ski alpin à Crans-Montana: Nicolas Féraud, Président de la commune de Crans-Montana, Philippe Magistretti, Président du Conseil d'administration des remontées mécaniques CMA, Marius Robyr, Président du Comité d'Organisation, et Markus Murmann, Directeur des courses. Un toast a été porté en l'honneur de Matteo Joris, Chef Slalom Hommes à Swiss-Ski et de Thierry Meynet, entraîneur Slalom Hommes Swiss-Ski, pour l'excellent travail effectué avec leurs athlètes.

DEPREZphotos SA, Crans-Montana

21 déc.

Le C.O. des épreuves Coupe du monde Crans-Montana vous souhaite de Bonnes Fêtes!

 

Carte

20 déc.

En reconnaissance à Courchevel pour le Slalom Parallèle

Suivant le processus de modernisation du ski alpin de compétition entamé par la Fédération Internationale de Ski (FIS), le Slalom Parallèle Dames disputé à Courchevel/FRA fait office de test pour cette nouvelle formule de compétition. Une délégation du Comité d’Organisation des épreuves Coupe du monde de Crans-Montana, composée de Marius Robyr, Président, Sophie Genoud, Secrétaire, et Markus Murmann, Directeur des courses (photo de gauche à droite), s’est rendue dans la Tarentaise. Ceci étant donné que la FIS considère la partie finale de la piste Mont Lachaux comme idéale pour ce genre de discipline. Cette dernière a d’ailleurs déjà attribué un Slalom Parallèle Dames au Haut-Plateau valaisan, agendé plus précisément au 28 février 2021. En fonction de l’écho rencontré auprès du public et des téléspectateurs, la FIS prévoit l’introduction de cette discipline en Coupe du monde aussi bien que dans les Championnats du monde qu’aux Jeux Olympiques.
19 déc.

À bientôt à Crans-Montana

Oesch’s die Dritten – le groupe de musique populaire le plus connu de Suisse – se réjouit vraiment de pouvoir se produire dans le cadre des épreuves Coupe du monde FIS Dames 2018 à Crans-Montana. Super sympas, les Oberlandais Bernois saluent leurs fans au moyen d’une carte autographiée envoyée depuis leur tournée en Allemagne. Lors de leur séjour sur le Haut-Plateau – en dehors de leur prestation (deux heures de concert) du samedi soir 3 mars dans la halle de tennis du Centre de congrès Le Régent, les Oesch’s die Dritten, tous d’excellents skieurs, ne rateront pas l’occasion d’arpenter les pistes de notre magnifique domaine skiable. Ils s’en réjouissent. Mis en vente depuis une semaine, plus de 300 billets ont déjà trouvé acquéreurs. Ce show énergique à souhait, son ambiance irrésistible, promet une magnifique soirée. Serez-vous aussi de la partie ? Le C.O. des courses Coupe du monde et Oesch’s die Dritten en seraient heureux. Toutes les infos (incl. Vente des billets) sur notre site www.skicm-cransmontana.ch