actualités saison 2020/2021

Sept places fixes en Coupe du monde pour les athlètes suisses de Coupe d'Europe

22.03.2021 - La Norvégienne Marte Monsen et l'Autrichien Maximilian Lahnsteiner (Autriche) ont remporté le classement général de la Coupe d'Europe 2020/21. Le Scandinave de 21 ans est un spécialiste du slalom, alors que l'Autrichien de 24 ans est davantage tourné vers la vitesse.  Mais les Suisses ont également brillé.

Ralph Weber (4e) et Simone Wild (9e) ont été les meilleurs skieurs helvètes cette saison dans l'antichambre de la Coupe du monde. Mais, il faut surtout retenir que trois femmes et quatre hommes ont obtenu des places fixes sur le Cirque blanc l'hiver prochain, en se classant dans le top 3. Jasmina Suter (25 ans, 1re en super-G), Stephanie Jenal (23 ans, 2e en super-G), Simone Wild (27 ans, 2e en géant), Stefan Rogentin (26 ans, 1er en super-G), Ralph Weber (27 ans, 2e en super-G), Semyel Bissig (23 ans, 2e en géant) et Marc Rochat (28 ans, 3e en slalom) ont obtenu leur ticket. Comme les sept skieurs figurent déjà dans le top 60 mondial, ils ne voleront pas une place à l'un ou l'autre skieur suisse en Coupe du monde. Ils ont simplement droit à un dossard supplémentaire, hors du quota helvétique dans leur discipline. C'est plutôt une bonne nouvelle.

Ce résultat d'ensemble est également bien meilleur que celui de l'année précédente où seuls Rahel Kopp (descente), Jasmina Suter (super-G) et Semyel Bissig (combiné) avaient réussi pareille performance. Walter Reusser, directeur alpin chez Swiss-Ski se montrait très satisfait: "Avoir deux places supplémentaires, c'est extrêmement utile, surtout en Super-G, où nous avons beaucoup de succès et où il n'y a pas forcément une place pour les jeunes. Cela nous donne un peu d'air et crée des opportunités pour la relève."  

La Coupe d'Europe, deuxième échelon derrière la Coupe du monde, comprenait un total de 56 courses durant cet hiver: 30 pour les hommes et 26 pour les femmes. Parmi ceux-ci, 13 ont eu lieu en Suisse (Zinal 8, Meiringen-Hasliberg 2, Melchsee-Frutt 2, Crans-Montana 1 (la deuxième descente a dû être annulée en raison de la trop grande quantité de neige fraîche). 

Alors que le programme des hommes était assez équilibré (6 descentes, 7 super-G, 8 slaloms et 8 géants et 1 combiné), le calendrier des femmes était davantage orienté vers la technique avec seulement 3 descentes et 4 super-G, contre 10 géants et 9 slaloms. "On remarque qu'il y a moins de densité dans les disciplines techniques en Suisse", poursuite Walter Reusser. "Nous y travaillons intensivement. L'objectif est d'avoir des équipes fortes dans toutes les disciplines. C'est la seule façon d'avoir une chance de gagner la Coupe des Nations". 

Au total, la Suisse a fêté dix victoires en Coupe d'Europe grâce à Stephanie Jenal, Jasmine Flury, Jasmina Suter, Justin Murisier, Ralph Weber, Joel Lütolf, Lars Rösti, Josua Mettler, Semyel Bissig et Stefan Rogentin). Sept de ces succès ont eu lieu sur des pistes suisses (6 à Zinal, 1 à Crans-Montana).   

Selon Walter Reusser, la force de la Suisse dans le secteur de la vitesse est directement liée aux efforts des stations de ski suisses et il s'en félicite: "C'est très gratifiant d'avoir de nombreuses courses de la Coupe d'Europe en Suisse. Cela crée des plateformes pour la prochaine génération. Crans-Montana, en tant qu'organisateur de la Coupe du Monde, de la Coupe d'Europe et partenaire d'entraînement, mérite un grand merci. Swiss-Ski apprécie énormément que Crans-Montana organise chaque année des courses de la Coupe d'Europe depuis l'ouverture de son nouveau domaine de la Coupe du monde en 2008, à l'image des finales de la Coupe d'Europe en 2009 qui ont connu un grand succès."

DEPREZphoto sa, cransmontana

1
Grâce à sa victoire lors de la descente Coupe d'Europe de Crans-Montana, la Grisonne Jasmine Flury a terminé au 5e rang final de la discipline.


Les top-3 de la Coupe d'Europe 2020/21 (plus les meilleurs Suisses)
  

Dames 

Général (26 courses): 1. Marte Monsen NOR  591. 2. Andreja Slokar SLO  553. 3. Jessica Hilzinger GER  522. – 9. Simone Wild 382.  

Descente (3): 1. Lisa Grill AUT  280. 2. Nadine Fest AUT   160. 3. Vanessa Nussbaumer AUT  114. – 5. Jasmine Flury 100. 8. Stephanie Jenal 84. 9. Noémie Kolly 79. 10. Rahel Kopp 76. 14. Katja Grossmann 51. 15. Delia Durrer 50.  

Super-G (4): 1. Jasmina Suter SUI  252. 2. Stephanie Jenal SUI  250. 3. Julia Pleshkova  RUS  180. – 5. Rahel Kopp 149. 13. Delia Durrer 80.  

Slalom Géant (10): 1. Marte Monsen NOR  553. 2. Simone Wild SUI 382. 3. Hilma Loevblom SWE  350. – 23. Vanessa Kasper 107. 24. Selina Egloff 106. 26. Viviane Haerri 102. 27. Camille Rast 88.  

Slalom (9): 1. Andreja Slokar SLO  465. 2. Lara Delle Mea ITA  341. 3. Sara Rask SWE 297. – 22. Selina Egloff 111. 35. Camille Rast 60.  

Hommes

Général (30): 1. Maximilian Lahnsteiner AUT  692. 2. Raphael Haaser AUT  668. 3. Dominik Raschner AUT   570. – 4. Ralph Weber 496. 5. Stefan Rogentin 429. 9. Lars Rösti 360.  

Descente (6): 1. Victor Schuller FRA  334. 2. Maximilian Lahnsteiner AUT  319. 3. Erik Arvidsson USA  285. – 6. Yannick Chabloz 175. 7. Ralph Weber 160. 8. Lars Rösti und Gilles Roulin je 147.  

Super-G (7): Stefan Rogentin SUI  328. 2. Ralph Weber SUI  325. 3. Roy Piccard  FRA 305. – 6. Lars Rösti 213. 7. Nils Mani 179. 8. Arnaud Boisset 164. 11. Josua Mettler 136. 14. Alexis Monney 128.  

Slalom Géant (8): 1. Dominik Raschner AUT  353. 2. Semyel Bissig SUI  301. 3. Timon Haugen NOR  300. – 20. Cédric Noger 104.  

Slalom (8): 1. Billy Major GBR  258. 2. Anton Tremmell GER  248. 3. Marc Rochat  SUI  237. – 14. Dionys Kippel 149. 15. Noel von Grünigen 143. 17. Joel Lütolf 126.  

Combiné Alpin (1): 1. Joel Lütolf SUI  100. 2. Florian Loriot FRA  80. 3. Luca Aerni SUI 60.   

 

La Coupe d’Europe, bonne pour la confiance

17.02.2021 - Certaines des meilleures skieuses de la planète étaient déjà présentes ce week-end à Crans-Montana pour y disputer les courses de Coupe d’Europe. Une bonne occasion de prendre leurs marques avant les épreuves de Coupe du monde du week-end prochain. Rencontre avec Jasmine Flury, Kajsa Vickhoff Lie et Joana Hählen, en quête de confiance sur la piste du Mont Lachaux.

Vidéo: SkiActu

 

Trop de neige et annulation de la 2e descente

17.01.2021 - Malgré les efforts acharnés de toutes les personnes engagées à la préparation des pistes, la deuxième descente de Coupe d'Europe féminine prévue à Crans-Montana doit être annulée ce dimanche. Selon les zones, il a neigé plus de 60 cm d’or blanc durant la nuit de samedi à dimanche rendant impossible la tenue d’une course.

Cependant, et malgré les conditions météorologiques difficiles de ces derniers jours, le Comité d'Organisation tire un bilan positif de ce rendez-vous avec la Coupe d’Europe. Un bel effort a été fait pour offrir aux athlètes une course de vitesse très attendue samedi avec la première descente de Coupe d’Europe de l'hiver remportée par Jasmine Flury. Le Comité d'organisation a également pu tirer d'excellentes conclusions concernant les mesures strictes à appliquer dans le cadre du protocole de protection du Covid-19, en vue des trois courses de Coupe du monde qui se dérouleront du 22 au 24 janvier.

DEPREZphoto sa, cransmontana

1
2
3
4
5

 

La réaction de Jasmine Flury et Noémie Kolly

16.01.2021 - Toutes deux montées sur le podium de la première descente de Coupe d’Europe de Crans-Montana, Jasmine Flury et Noémie Kolly avaient le sourire dans l’aire d’arrivée. Leur réaction, quelques instants après une épreuve qui s’est finalement déroulée dans d’excellentes conditions sur la piste du Mont Lachaux.
Vidéo : SkiActu

 

Jasmine Flury et Noémie Kolly brillantes à domicile

16.01.2021 - Jasmine Flury a remporté samedi la première des deux descentes de Coupe d'Europe de Crans-Montana. La Grisonne, habituée des courses de Coupe du monde (victoire en super-G à Saint-Moritz en 2017), a mis tout le monde d'accord sur la partie intermédiaire de la piste du Mont Lachaux. Après 50 secondes de course, la skieuse du Rinerhorn comptait en effet 0’’80 d'avance sur sa première poursuivante, l’Autrichienne Lisa Grill, avant de perdre quasiment tout son avantage sur le bas. Pas trop toutefois pour se faire dépasser par la leader de la Coupe d’Europe.
Derrière, une autre Suissesse s'est mise en évidence. La Fribourgeoise Noémie Kolly est montée pour la deuxième fois de sa carrière sur un podium de Coupe d'Europe après un 3e rang en 2017 dans le Val di Fassa. Troisième à nouveau, à 0’’32 de sa compatriote, la Gruérienne a eu chaud jusqu'au dossard 42 de Laura Gauché. La Française est finalement arrivée 4e à 0’’5 de la troisième place de Noémie Kolly.
Dans la matinée, le brouillard est venu agiter la zone d’arrivée. Après avoir pu lancer 19 concurrentes lors de l’entraînement matinal, les organisateurs ont été contraints d’interrompre ce dernier. Toute la dernière partie de la piste était embrumée. Alors qu’il a été un temps question de raccourcir cette descente et d’en faire deux manches sprints, tout a finalement pu se dérouler selon les prévisions initiales. Espérons qu’il en soit de même pour la deuxième salve prévue dimanche. L’équipe technique sous la houlette de Markus Murmann, directeur de course et Patrice Morisod, chef de piste, mérite des compliments pour leur travail et leur flexibilité. 
Deprezphoto sa, cransmontana
1
Le podium: 1. Jasmine Flury/SUI. 2. Lisa Grill/AUT. 3. Noémie Kolly/SUI. 4. Laura Gauché/FRA. 5. Vanessa Nussbaumer/AUT
2
Jasmine Flury
3
Lisa Grill
4
Noémie Kolly
5
Yeah!

allez! C’est parti pour la Coupe d’Europe 

16.01.2021 - Plusieurs Suissesses tenteront de briller sur la piste du Mont Lachaux pour les deux descentes de Coupe d’Europe au programme. A la veille des épreuves, Charlotte Chable a rencontré Jasmina Suter, Noémie Kolly et Stephanie Jenal pour connaître leur état de forme. A découvrir ici.

Vidéo:SkiActu

 

La piste du Mont Lachaux se fait belle

15.01.2021 - Plus de 120 centimètres de neige sont tombés durant les dernières heures, compliquant singulièrement les préparatifs de la piste du Mont Lachaux qui doit accueillir deux descentes de Coupe d'Europe ce week-end, puis les épreuves de Coupe du monde la semaine prochaine.

Pas de quoi toutefois effrayer Patrice Morisod, le chef de piste des compétitions de Crans-Montana. L’équipe à l’œuvre sur la piste, sous la houlette de Markus Murmann chef des courses, à laquelle sont également attachés quelque 120 militaires, s'active sur le parcours et met tout en œuvre afin de garantir la sécurité de toutes les athlètes aussi bien pendant les entraînements que lors des courses. Reportage.

Vidéo: SkiActu

DEPREZphoto sa, cransmontana

1
2
3
4
5

 

La neige, un défi de taille

14.01.2021Les importantes quantités de neige tombées ces dernières heures sur Crans-Montana ne facilitent pas la tâche de ceux qui préparent la piste du Mont Lachaux. Le paysage hivernal n’a en effet pas que des avantages puisque la couche fraîche doit être dégagée afin de permettre le bon déroulement des courses de Coupe d’Europe féminines sur le Haut-Plateau. Sans oublier la pandémie de Covid-19, qui donne aussi du fil à retorde aux organisateurs. Le point avec Marius Robyr, président du Comité d’organisation, avant les descentes de samedi et dimanche.

Video: SkiActu

 

Nouveau Programme 

14.01.2021 - Décisions prises ce matin par le jury et le Comité d’Organisation :

Les entraînements de descente au programme ce jeudi et demain vendredi sont annulés en raison des conditions météorologiques.

Samedi 16.1.
Entraînement le matin et première descente l’après-midi
Le programme détaillé sera décidé ce jeudi soir.

Dimanche 17.1.
Deuxième descente

Une tâche herculéenne à cause de la neige fraîche sur la piste mont lachaux

13.01.2021 - Mère Nature ne gâte pas forcément les organisateurs à Crans-Montana. Comme si les importants efforts organisationnels supplémentaires dus aux mesures de protection du Covid-19 ne suffisaient pas, quelque 60 centimètres de neige fraîche sont tombés mardi/mercredi, recouvrant la piste Mont Lachaux d’une épaisse couche de poudreuse. Parfaitement préparé avant cet épisode, le parcours doit désormais être remis en état pour les deux courses de Coupe d'Europe féminine de ce week-end. Le directeur de course Markus Murmann et le directeur de piste Patrice Morisod, leurs chefs de secteur et leurs équipes sont appelés à travailler pratiquement 24 heures sur 24.

Bonne nouvelle, les militaires du Bataillon de carabiniers 14 - Unité du canton de Genève sont venus prêter main forte aux équipes en place avec un contingent de 170 hommes, dont 120 sur la piste. Par ailleurs, une trentaine de membres de la protection civile, comme les bénévoles, sont arrivés à temps. Il n'y a de toute façon aucun autre moyen de faire face à la neige, qui est bienvenue en soi mais tombe au pire moment. Les quatre dameuses Kässbohrer à la pointe de la technologie  sont extrêmement utiles pour déblayer la piste.

Malgré la tâche herculéenne qui est menée en ce moment, il n’était pas possible mercredi soir d'évaluer comment l'entraînement et les courses pourront se dérouler. Le jury se réunira jeudi matin et décidera avec les organisateurs de la suite du programme.

DEPREZphoto sa, cransmontana

1 
 2
 5
 3

 

 

Crans-Montana pour la… première descente féminine

12.01.2021 - Qui aurait pu imaginer que la première descente de la saison de Coupe d'Europe féminine aurait lieu samedi 16 janvier à Crans-Montana? Cela sera pourtant le cas, puisque la station du Haut-Plateau accueille deux courses de la discipline reine les 16 et 17 janvier sur la piste Mont Lachaux. L'hiver dernier, les courses étaient inscrites au calendrier fin février, déjà lors du week-end précédant la Coupe du monde. Les Autrichiennes Nadine Fest et Rosina Schneeberger s’étaient imposées en descente, tandis que la Suissesse Jasmina Suter avait remporté le super-G. Il s’agissait alors des dernières épreuves de vitesse de la saison, réduite ensuite à cause de la pandémie de Covid-19. Cette fois, la la situation sanitaire ne provoque "que" l'absence des fans.  

L'Autriche et la Suisse dominent le super-G jusqu'à présent

Cette saison, les jeunes spécialistes de vitesse ne savent pas encore exactement où elles se situent en descente. Les athlètes de Coupe d'Europe ont toutefois pu faire quelques constatations. Lors des deux super-G de Zinal début janvier (en remplacement de Saint-Moritz), les Suissesses ont d'abord dominé la première course (doublé, avec la victoire de Stephanie Jenal devant Jasmina Suter; 6 Suissesses dans le top 10), avant que les Autrichiennes tiennent leur revanche (victoire de Lisa Grill devant Christina Ager; 6 membres de la "Wunderteam" dans le top 10). Par conséquent, les équipes de Suisse et d'Autriche dominent le classement de la discipline. Au classement général, après le week-end de slalom à Vaujany (FRA), Andreja Slokar, 23 ans, est en tête. La Slovène compte 26 points d'avance sur Lisa Grill. Meilleure Suissesse, Stephanie Jenal est 6e avec 150 points. Juste derrière, Camille Rast est 8e avec 148 points. 

Répétition générale pour les trois courses de Coupe du monde

Lisa Grill, Stephanie Jenal et Cie vont donc s’attaquer à ces descentes ce week-end. Une semaine plus tard, la piste du Mont Lachaux accueillera la traditionnelle Classique de Coupe du monde féminine, avec deux descentes et un super-G au programme. Pour la Coupe d’Europe, quelques 90 skieuses de 17 nations sont inscrites. Parmi elles, se trouvent certaines des meilleures spécialistes de la planète, qui préfèrent venir en Valais plutôt que de faire une pause, alors que deux géants de Coupe du monde sont prévus à Kranjska Gora. La liste des engagées comprend notamment Breezy Johnson (USA), Kira Weidle (GER), Ilka Stuhec (SLO) et Kajsa Vickhoff Lie (NOR). Reste à savoir qui participera effectivement aux entraînements et aux courses. Les espoirs des Suissesses reposeront principalement sur Stephanie Jenal, Jasmina Suter, Rahel Kopp et Noémie Kolly, tandis que l'hiver est déjà terminé pour les talentueuses Juliana Suter et Luana Flütsch, blessées.

2021-01-10 Stephanie Jenal
Stephanie Jenal
2021-01-10 Jasmina Suter
 Jasmina Suter

Un podium et de la confiance pour Camille Rast

12.01.2021 - La Valaisanne a pris la troisième place du slalom de Coupe d'Europe de Vaujany. Elle se rassure après avoir manqué de peu plusieurs qualifications en Coupe du monde.

Un podium, des bons points FIS et de la confiance. Camille Rast n’aura pas fait le déplacement de Vaujany (FRA) pour rien. En Isère, la skieuse de Vétroz a réalisé trois belles manches de Coupe d’Europe, prouvant s’il le fallait, que son niveau de ski est bel et bien là. Partie avec le dossard 21 samedi, la Valaisanne a signé le 4e temps d’une première manche de slalom relevé. Elle a également réussi le 3e temps sur le second tracé, restant toutefois à distance respectable (1″86) de la gagnante, la Suédoise Elsa Fermbaeck et de sa dauphine, la Slovène Andreja Slokar.

Mais dans une course relevée aux écarts gigantesques, Camille Rast a surtout donc glâné de bons points FIS pour espérer se rapprocher des bons dossards en Coupe du monde. Dans le stade de Mont-Frais, Lorina Zelger a pris la 17e place tandis que Selina Egloff et Valentine Macheret n’ont pas terminé. Lors du deuxième slalom dimanche, Camille Rast a signé le 5e temps sur le premier parcours avant de sortir sur le second. La victoire est revenue à la Slovène Andreja Slokar, nouvelle leader du classement général de la Coupe d’Europe. Selina Egloff a pris la 22e place, Nicole Good la 24e et Lorina Zelger la 25e.

Beau cadeau pour Dionys Kippel

6.01.2021 - Les jeunes Suisses n’en finissent pas de briller en Coupe d’Europe. Après les podiums des Suissesses lors des super-G de Zinal, c’est les hommes qui se mettent en évidence à Val Cenis. En France, Dionys Kippel a pris la 2e place du slalom derrière le Britannique Laurie Taylor qui le bat de 34 centièmes. Pour le Valaisan, 4e à Jaun l’hiver dernier, il s’agit du tout premier podium à ce niveau. Le skieur de Fiesch s’offre un magnifique cadeau d’anniversaire le jour de ses 23 ans.

Grosse déception pour Noël von Grünigen. Le Bernois, récent 2e du slalom nocturne d'exhibition de Crans-Montana, est parti à la faute en deuxième manche, alors qu’il avait signé le meilleur chrono sur le premier tracé. En l’absence de nombreux athlètes engagés à Zagreb en Coupe du monde, seul Joel Lütolf parvient à gratter un top 15 en prenant la 14e place.

Les Autrichiennes tiennent leur revanche

5.01.2021 - Au lendemain du doublé suisse, deux skieuses de la "Wunderteam" ont cette fois pris les deux premières places pour le second super-G de Coupe d'Europe de Zinal. Rahel Kopp est troisième.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas dans le Val d’Anniviers. Au lendemain de l’excellent résultat d’ensemble suisse, couronné par le doublé réussi par Stephanie Jenal et Jasmina Suter, les Autrichiennes ont brillé à Zinal. Pour ce second super-G disputé dans la station valaisanne, qui a récupéré les épreuves annulées à Saint-Moritz, Lisa Grill, troisième lundi, a cette fois remporté l’épreuve avec 0″34 d’avance sur sa compatriote Christina Ager.

Tout n’est toutefois pas à jeter pour l’équipe de Suisse, qui réussit une nouvelle fois un joli tir groupé. Rahel Kopp complète le podium, alors que Stephanie Jenal est 4e. Jasmina Suter termine pour sa part 6e. La Fribourgeoise Noémie Kolly, qui retrouve des couleurs après sa grave blessure l’hiver dernier, termine aux portes du top 10 (11e).

Si Nicole Good (16e), Vivianne Härri (17e) et Katja Grossmann (19e) marque de bons points, la journée a été plus compliquée pour Juliana Suter, Luana Flütsch, Delia Durrer et Delphine Darbellay, qui sont toutes sorties.

Doublé suisse à Zinal

4.01.2021 - A domicile, les Suissesses ont montré les crocs pour la toute première épreuve de vitesse de la saison de Coupe d'Europe. Stephanie Jenal et Jasmina Suter ont signé un magnifique doublé lors du premier super-G de Zinal. La Grisonne, qui ne compte qu'un départ en Coupe du monde, signe son tout premier podium dans l'antichambre de l'élite sur la piste anniviarde en devançant sa compatriote de 2 petits centièmes. Jasmina Suter, de son côté, poursuit sur sa lancée. La Schwytzoise avait notamment terminé le dernier hiver à la 3e place du classement de descente en Coupe d'Europe. La troisième place revient à l'Autrichienne Lisa Grill.

Les skieuses helvétiques ont réalisé un véritable carton en Valais, puisqu'elles sont six à s'être classées dans le top 10. Luana Flütsch (7e), Delia Durrer (8e), Rahel Kopp (9e) et Juliana Suter (10e) ont fait un magnifique tir groupé. Les Romandes sont en embuscade. La Fribourgeoise Noémie Kolly prend le 19e rang. Alors que la toute jeune Delphine Darbellay (18 ans), qui ne participait qu'à sa 4e course à ce niveau, la première depuis deux ans, se classe 20e avec le dossard 53.

Camille Rast brille

21.12.2020 - Camille Rast a signé son troisième podium en Coupe d'Europe à Andalo. La skieuse de Vétroz (21 ans) n'a été devancée que par la Norvégienne Mina Fürst Holtmann. En Italie, la Valaisanne était déjà 3e sur le premier tracé. Il ne s’agit que du premier podium en Coupe d’Europe depuis le retour de blessure de celle qui a été championne de Suisse de la spécialité en 2019. Dans le clan suisse, Simone Wild (Flumserberg) s’est classée 11e et Lorina Zelger /Gams) 29e. La deuxième course prévue lundi a été annulée.

Deux Top 10 pour Simone Wild

17.12.2020 - A Hippach, en Autriche, Maryna Gasienica-Daniel a largement dominé la deuxième étape de Coupe d'Europe féminine, qui fera étape pour deux courses à Crans-Montana les 16 et 17 janvier 2021.

La Polonaise de 26 ans a remporté les deux géants, mercredi avec 1"22 d'avance sur l'Autrichienne Elisa Mörzinger et jeudi avec 0"75 seconde d'avance sur la Norvégienne Maria Therese Tviberg. Simone Wild (Flumserberg), les deux fois meilleure Suissesse, a terminé 10e le premier jour (1"75 de retard) et 6e le second (1"22 de retard). Leana Barmettler (Engelberg), 15e mercredi, ainsi que Camille Rast (Vétroz) et Viviane Härri (Giswil), respectivement 23e et 29e jeudi, ont également obtenu quelques points.

Les prochaines courses de Coupe d'Europe se dérouleront à Andalo/ITA, où les 3e et 4e géants de cette saison sont programmés.

la coupe d'europe féminine 2020/21 est lancée

14.12.2020 - Enfin, les skieuses de Coupe d'Europe ont pu débuter leur saison. Après des annulations à Saint-Moritz (trop de neige) et à Livigno (Covid-19), la première sortie de l'hiver a eu lieu à Ahrntal-Klausberg/ITA avec deux slaloms.

La première course, le samedi 12 décembre, a été remportée par l'Italienne Lara Della Mea (21 ans) avec 37 centièmes d'avance sur l'Allemande Jessica Hilzinger (23 ans) et 40 sur sa compatriote Marta Rossetti (21 ans). La seconde épreuve de dimanche a été enlevée par la Tchèque Martina Dubrovska (28 ans), 4e la veille, avec un avantage de 16 centièmes sur Della Mea et 31 sur l'Autrichienne Marie-Thérèse Sporer (24 ans).

La meilleure skieuse suisse est Selina Egloff (19 ans). La skieuse de Scuol s'est classée 15e et 13e. La Nidwaldienne Carole Bissig (24 ans) a également marqué deux fois des points, terminant 25e et 28e. Les compétitions se poursuivent les 16/17 décembre avec deux slaloms géants à Hippach/AUT.

 

Le tremplin vers la Coupe du monde

11.12.2020 - La Coupe d'Europe est un élément indispensable du ski alpin de compétition. Quasiment personne n’a atteint l’élite sans participer à ce deuxième échelon de courses. Mais ce n’est pas seulement le cas des athlètes. Les organisateurs peuvent également en profiter, tester leur organisation, leurs procédures - ce qui est particulièrement important à l'époque de la Covid-19 - et laisser une marque. 

La Covid-19 exige des sacrifices 

À Crans-Montana, la tenue d’épreuves de Coupe d'Europe est une tradition. Dans la mesure du possible, les courses sont organisées une semaine avant la Classique de Coupe du monde féminine. Cette saison, deux séances d'entraînement et deux descentes sont prévues du 14 au 17 janvier 2021.

Reste à espérer que les conditions permettront de réaliser ces tests. En début de saison, les skieuses n'ont pas eu de chance. À Saint-Moritz, les imposantes quantités de neige ont rendu impossible la tenue des courses. En raison de la pandémie de Covid-19, les épreuves de Livigno/ITA, Val di Fassa/ITA et Gstaad Saanenland/SUI ont déjà été biffées d’un calendrier qui prévoyait 17 étapes.

Les messieurs ont connu un meilleur sort jusqu'à présent et ont déjà pu disputer cinq courses à Gurgl/AUT et Zinal/SUI. Il y a eu cinq lauréats différents, le dernier en date étant Cyprien Sarrazin/FRA à Zinal. Lors du premier géant à Gurgl, Raphael Haaser/AUT avait triomphé devant Stefan Luitz/GER. Julian Rauchfuss/GER a gagné le lendemain devant Haaser.

En Valais, les Suisses ont brillé lors des deux premières courses avec deux victoires et un total de cinq podiums. Ralph Weber a remporté le super-G et Joel Lütolf le combiné. Nils Mani, Urs Kryenbühl et le skieur de Crans-Montana Luca Aerni ont eux obtenu d’excellentes 3es places. Justin Murisier s’est lui montré rapide en remportant le super-G du combiné disputé dans le val d’Anniviers.

L‘exemple Nina Ortlieb

Si les femmes doivent se montrer patientes, il vaut la peine de jeter un coup d'œil à l'hiver dernier. Nadine Fest/AUT (qui a gagné les classements de la descente, du super-G et du combiné) a triomphé au classement général devant sa compatriote Rosina Schneeberger. Elles devront désormais confirmer en Coupe du monde, à l’image de Nina Ortlieb et Elisabeth Reisinger, qui ont gagné à Crans-Montana en 2019 et 2020.

On peut même dire que l'étoile de Nina Ortlieb a vraiment commencé à briller en Valais. C'est ici qu'elle a fêté son premier podium en Coupe du monde en février 2020 en terminant troisième derrière Lara Gut-Behrami et Corinne Suter. Une semaine plus tard, elle fêtait sa première victoire lors du super-G de La Thuile/ITA.

Les Suissesses ont également su tirer leur épingle du jeu en Coupe d’Europe la saison dernière : Rahel Kopp (3e du classement de la descente) et Jasmina Suter (3e de celui du super-G) ont obtenu des places de départ fixes pour la Coupe du monde.

La Coupe d'Europe fonctionne bel et bien comme un tremplin!

DEPREZphoto sa, cransmontana

2020-12-11 Rahel Kopp
Grâce à son 3e rang dans le classement général Coupe d'Europe (descente) 2019/20, la Suissesse a obtenu une place de départ fixe en Coupe du monde pour la saison 2020/21.