Inni Holm Wembstad s'impose, Delia Durrer récidive

20.02.2022 - Deuxième la veille, la Norvégienne a décroché un premier succès lors de la seconde descente de Coupe d'Europe de Crans-Montana en devançant la Suédoise Jonna Luthman. Delia Durrer monte à nouveau sur le podium.

Le bilan des épreuves de Coupe d'Europe de Crans-Montana est d'ores et déjà extrêmement positif. Malgré des conditions compliquées pour préparer la piste du Mont Lachaux, les deux descentes se sont déroulées sous les meilleurs auspices. Et après la belle victoire de Franziska Gritsch samedi, c'est la surprenante Inni Holm Wembstad qui a remporté la mise dimanche. La Norvégienne de 21 ans, deuxième la veille, n'était encore jamais montée sur un podium de Coupe d'Europe. Elle a su se transcender sur le Haut-Plateau lors d'une course au plateau relevé, avec la présence de plusieurs skieuses de Coupe du monde.

Ce dimanche, les Scandinaves ont réussi un carton puisque la skieuse d'Asker, dans la banlieue d'Oslo, a devancé la Suédoise Jonna Luthman de 0"32 sur une piste en parfait état. Delia Durrer, déjà troisième samedi, a récidivé en échouant à 0"33 de la gagnante du jour. La Nidwaldienne de 19 ans, grand espoir du ski suisse, monte ainsi sur son deuxième podium de Coupe d'Europe. Elle s'envolera la semaine prochaine les Championnats du monde juniors de Panorama (CAN).

"De grandes éloges de la part du coordinateur FIS de la Coupe d'Europe dames"

Sous le soleil valaisan, une autre Suissesse s'est particulièrement mise en évidence. Il aura manqué 0"06 à Jasmina Suter, 4e, pour monter sur le podium en l'absence de sa soeur Juliana, déjà assurée de remporter le classement de la Coupe d'Europe de la spécialité. Katja Grossman a pour sa part pris la 11e place à 1"13, dans le même temps que la gagnante de la veille Franziska Gritsch. Nathalie Gröbli (17e), Melanie Michel (19e) et Livia Rossi (21e) complètent le bon bilan helvétique. 

Ce week-end de Crans-Montana a été "une réussite" selon les organisateurs et pour Jordi Puyol, coordinateur de la Coupe d'Europe dames au sein de la FIS. Celui-ci a notamment souligné la qualité de la piste et des infrastructures, rarement retrouvées à ce niveau de compétition. Sans oublier l'accueil chaleureux."C'était un excellent test en vue de la Coupe du monde le week-end prochain, applaudit Marius Robyr, président du comité d'organisation. On se réjouit désormais de se projeter sur les courses qui feront office de revanche des Jeux olympiques." Les descentes de Coupe du monde auront lieu samedi (10h30) et dimanche (10h). L’accès dans l'aire d'arrivée eten bord de piste est gratuit, sauf pour les tribunes.

DEPREZphoto sa, cransmontana

1

2

3

4

5

 

Un premier podium pour Delia Durrer

19.02.2022 - Delia Durrer a pris la 3e place de la première descente de Coupe d'Europe de Crans-Montana. La victoire est revenue à l'Autrichienne Franziska Gritsch.

Delia Durrer tournait autour du podium en Coupe d’Europe depuis le début de la saison. C’est désormais chose faite. La Nidwaldienne est parvenue à monter pour la première fois de sa carrière sur la boîte lors de la première descente de Coupe d’Europe de Crans-Montana. La skieuse de 19 ans s’est classée 3e samedi sur la piste du Mont Lachaux, à deux dixièmes de la victoire, revenue à l’Autrichienne Franziska Gritsch, habituée à la Coupe du monde, mais qui n’avait pas été retenue pour les Jeux olympiques. Au deuxième rang, on retrouve la Norvégienne Inni Holm Wembstad.

“C’est vraiment génial, à la base je visais un top 10, savoure la skieuse de Beckenried. C’est beau de pouvoir concourir à la maison, devant notre public. J’avais un peu peur avec la pluie tombée ces derniers jours, mais la piste était en bon état et c’est vraiment bien que la course ait pu avoir lieu.” Après quelques expériences sur le Cirque blanc, Delia Durrer espère s’installer en Coupe du monde dès la saison prochaine. Elle ne pourra toutefois pas être au départ de la revanche olympique lors des deux descentes de Coupe du monde programmées le week-end prochain, puisqu’elle s’envolera à Panorama (CAN) pour y disputer les Championnats du monde juniors.

Dans le clan suisse, Katja Grossmann (8e), Nathalie Gröbli (11e), Jasmina Suter (14e) et Livia Rossi (18e) accrochent le top 20. Pour sa première descente de Coupe d’Europe, la Valaisanne de 18 ans Malorie Blanc s’est classée 28e.

Juliana Suter sacrée sans skier

Malade et donc absente à Crans-Montana, Juliana Suter est tout de même assurée de remporter le classement de la Coupe d’Europe de descente après cette première course sur le Haut-Plateau. La Schwytzoise compte plus de 200 points sur sa dauphine autrichienne Emily Schöpf, qui a pris la 6e place ce samedi, alors qu’il ne reste plus que deux descentes à disputer. Juliana Suter s’assure, par la même occasion, une place fixe en Coupe du monde l’hiver prochain.

La seconde descente de Coupe d’Europe prévue ce week-end à Crans-Montana devrait être lancée dimanche à 9h15.

DEPREZphoto sa, cransmontana

1

2

3

4

 

LES AUTRICHIENNES AUX AVANT-POSTES

18.02.2022 - L’entraînement de la descente de Crans-Montana a souri vendredi aux Autrichiennes. Sabrina Maier a remporté la répétition générale devant ses coéquipières Emily Schöpf et Nadine Fest. Delia Durrer est la meilleure Suissesse classée, avec un 5e rang à 39 centièmes de la skieuse la plus rapide du jour. Jasmina Suter a pris la 9e place. A la veille de sa première descente de Coupe d’Europe, la Valaisanne Malorie Blanc termine à un encourageant 22e rang.

Grippée, la leader du classement général de la Coupe d’Europe Juliana Suter ne skiera malheureusement pas ce week-end. Il est toutefois possible que la Schwytzoise soit présente la semaine prochaine pour les courses de Coupe du monde.

Deux descentes sont au programme ce week-end, la première est agendée samedi à 10 heures. L’entrée au stade d’arrivée de la piste du Mont Lachaux est gratuite pour tout le monde.

DEPREZphoto sa, cransmontana

Sabrina Meier

Delia Durrer

Malorie Blanc

ambiance

ambiance2

Le 1er entraînement de descente est annulé

16.02.2022 - Il pleut depuis hier !  Dans ces conditions, le jury a donc décidé d’annuler le 1er entraînement prévu ce matin afin de préserver la piste préparée de manière optimale. Le programme pour vendredi sera communiqué ultérieurement.

DEPREZphoto sa, cransmontana
2022-02-17 Piste

Marius Robyr : "Pratiquement pas de courses sans l'armée"

16.02.2022 - Pour que la Classique dames de Coupe du monde s'arrête à Crans-Montana, il est nécessaire que toutes les autorités et les personnes concernées travaillent main dans la main. Et pour le coup, l'Armée suisse joue un rôle très important dans ce processus, puisqu'elle est fortement impliquée dans la mise sur pied des courses de Coupe du monde et de Coupe d'Europe sur le Haut-Plateau.

Pour les épreuves de Coupes d’Europe et du monde de cette année, les organisateurs dirigés par Marius Robyr, peuvent compter sur l'aide experte d'une batterie d’artillerie du canton du Tessin, provenant du Groupe artillerie 49 du Lt col Paolo Colombo. Il s’agit de la bttr log art 49, commandée par le Major Gandhi Sylla. Dans le cadre de leur cours de répétition annuel, les quelque 220 militaires engagés sont responsables de la mise en place des infrastructures, de la préparation et de l'entretien des pistes.

En tant que brigadier et commandant durant de longues années de la Patrouille des Glaciers, le président du CO Marius Robyr est bien conscient de l'importance de l'Armée suisse pour l'organisation des courses de la Coupe du monde féminine. En ce premier jour de l’engagement de la troupe, Marius Robyr a bien souligné : "Sans le grand engagement et le soutien de l'armée, il n'y aurait jamais eu une nouvelle ère de Coupe du monde ici à Crans-Montana", ajoutant que "la coopération fonctionne très bien depuis des années".

Le Major Gandhi Sylla, qui voit pour l’occasion sa troupe renforcée par des soldats de l’Ecole Sanitaire 42, des soldats météorologues de la Brigade EI des Forces Armées, et des spécialistes de la régulation du trafic, se montre « très fier et heureux de pouvoir collaborer à un tel événement ». Un sentiment partagé par ses hommes. « Si, au final, grâce à notre aide, les courses peuvent avoir lieu, alors ce sera pour nous la plus belle des récompenses. »

DEPREZphoto, cransmontana

1
2 

La Coupe d’Europe, répétition générale pour la Coupe du monde 

13.02.2022 - Après le contrôle de neige effectué par la FIS pour la Coupe du monde dames à Crans-Montana, tout se déroule selon la planification pour la première revanche olympique comprenant deux descentes les 26 et 27 février. Toutefois, l’exigeante piste Mont Lachaux connaîtra cette semaine déjà une vive activité. La Coupe d’Europe est là ! Au programme : jeudi 24 et vendredi 25, deux entraînements, samedi et dimanche à 10h00 les descentes 7 et 8 (précédées par deux épreuves de vitesse à Val di Fassa, Orcières-Merlette et St. Anton) des 9 prévues cette saison.

Ces épreuves, sorte de répétition générale avant la Coupe du monde, seront ainsi le théâtre de la « pré-décision » dans la discipline, puisqu’ensuite, il ne restera plus que la finale qui se déroulera quatre semaines plus tard à Soldeu/Andorre (14 – 20 mars). Il est réjouissant de voir la Suissesse Juliana Suter clairement en tête du classement général avec 505 points. Elle devance un solide trio autrichien composé de Emily Schöpf (261/victorieuse de la première descente à Fassa), Christina Ager (247) et Lena Wechner (235). Elles peuvent toutes espérer décrocher l’une des trois places fixes à attribuer en Coupe du monde. Delia Durrer (6e avec 214 points), qui n'a certes pas encore obtenu de podium, mais qui s'est déjà classée à cinq reprises dans le top 10, peut également y prétendre. 

Les six descentes disputées à ce jour ont connu quatre vainqueures différentes ; au total, douze athlètes sont montées au moins une fois sur le podium. Juliana Suter a réalisé une performance exceptionnelle avec trois victoires cette saison et deux places d’honneur. Emily Schöpf AUT, Esther Paslier FRA et Elena Dolmen ITA ont également remporté une épreuve. Outre Suter, seules Paslier et Alice Robinson NZL sont montées plus d’une fois sur la boîte. Livia Rossi et Janine Schmitt ont connu une fois chacune la joie d’accompagner la leader, leur coéquipière, Juliana sur le podium – et pourquoi pas renouveler cette belle expérience à Crans-Montana ?

2022-02-14 Juliana Suter
 

deux courses dames pour crans-montana en 2022

18.06.2021 - La Coupe d’Europe fera escale à six reprises en Suisse lors de la prochaine saison olympique. Le calendrier de l’antichambre de la Coupe du monde, où les jeunes talents du ski alpin font leurs armes, comprend trois étapes helvétiques pour les dames et tout autant pour les hommes. 

Zinal (8/9 décembre – 2 super-G), Meiringen-Hasliberg (19/20 janvier – 2 slaloms) et Crans-Montana (samedi 19 et dimanche 20 février – 2 descentes) accueilleront des compétitions féminines. Zinal (30 novembre/1er décembre – 2 géants), St. Moritz (4/5 décembre – 2 super-G) et Wengen (7/8 janvier - 2 super-G) seront hôtes de courses masculines.

Les deux courses de vitesse dames de Crans-Montana, comme celles de Saint-Moritz et de Wengen, font partie de la préparation pour les classiques de Coupe du monde se déroulant la semaine suivante des compétitions de Coupe d’Europe. En janvier dernier, Jasmine Flury de Davos a remporté la descente sur le Haut-Plateau devant Lisa Grill (AUT) et Noémie Kolly de la Gruyère. En raison des fortes chutes de neige, c'est la seule course qui a pu se dérouler.

Pour rappel, l'hiver dernier, un total de 13 courses de Coupe d'Europe ont été organisées en Suisse. A l’issue de la saison, sept athlètes de Swiss-Ski sont parvenus à terminer sur les podiums des différentes disciplines : Jasmina Suter (25 ans/1re Super-G), Stephanie Jenal (23/2e super-G), Simone Wild (27/2e géant), Stefan Rogentin (26/1re super-G), Ralph Weber (27/2e super-G), Semyel Bissig (23/2e géant) et Marc Rochat (28/3e slalom) qui ont ainsi obtenu des places de départ fixes pour la Coupe du monde 2021/22.