actualités saison 2022/23

Les slalomeuses suisses en retrait à Vaujany

28.01.2023 - Les deux slaloms de Coupe d'Europe à Vaujany en France n'ont pas souri aux Suissesses. Seule Lorina Zelger a été capable de signer un top 10, en prenant la 6e place de la première épreuve.

Les skieuses suisses ont manqué leur rendez-vous de Vaujany en Coupe d'Europe. En France, les slalomeuses helvétiques sont restées loin du podium des deux épreuves disputées. Lorina Zelger a été la meilleure de nos représentantes pour prendre la 6e place du premier slalom où Aline Höpli se classe 15e. Eliane Christan aura été la Suissesse la plus régulière en terminant à deux reprises au 12e rang.

A domicile, la Française Doriane Escané s'est tout d'abord imposée vendredi devant la Norvégienne Bianca Bakke-Westhoff et la Suédoise Estelle Alphand. Ce samedi, c'est une autre Suédoise, Cornelia Oelhund en l'occurence, qui a triomphé devant la Norvégienne Andrine Mårstøl et l'Italienne Beatrice Sola.

Aline Danioth brillante, Elena Stoffel et Mélanie Meillard placées

15.01.2023 - Pour ses premières courses de Coupe d’Europe de l’hiver, l’Uranaise est montée sur le podium des deux slaloms disputés à Pozza di Fassa. Elena Stoffel et Mélanie Meillard ont réussi un top 10.

Les jours se suivent et se ressemblent pour Aline Danioth. La skieuse d’Andermatt continue son bonhomme de chemin en Coupe d’Europe. Solide 3e du premier slalom de Coupe d’Europe à Pozza di Fassa, elle a pris le 2e rang du second slalom disputé dans la station italienne. L’Uranaise n’a été battue que par Cornelia Öhlund, qui a déjà gagné la veille. À 17 ans, la Suédoise est pleine de promesses pour l’avenir. Elle ne disputait que ses 13e et 14e courses en Coupe d’Europe.

Aline Danioth de son côté monte sur ses 14e et 15e podium dans l’antichambre de la Coupe du monde. Elle fait le plein de confiance avant les prochains rendez-vous parmi l’élite. Mais elle n’a pas été la seule Suissesse à briller en Italie. Malheureuse la veille après avoir reculé du 4e au 21e rang, Elena Stoffel a cette fois connu une trajectoire inverse. Dix-huitième sur le premier tracé, la Valaisanne termine finalement 7e, à moins d’une demi-seconde du podium.

En manque de confiance, Mélanie Meillard a elle aussi retrouvé des couleurs. La skieuse d’Hérémence a pris la 10e place grâce à une course régulière, au lendemain d’un 15e rang. Quatrième après une manche, Nicole Good a en revanche manqué le coche, terminant 15e au final. Elle avait pris le 12e rang la veille.

Les Autrichiennes en force, les Suissesses dans le coup.

12.01.2023 - À Zauchensee, les membres de la Wunderteam n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires. Parmi elles, les Suissesses ont tenu leur rang, à l’image de Delia Durrer, 3e de la seconde descente.

Il a fallu passer entre les gouttes et les flocons à Zauchensee pour la Coupe d’Europe, qui y faisait étape cette semaine. Le super-G de jeudi n’a notamment pas pu aller à son terme ce jeudi. Seules 32 skieuses ont pu s'élancer à Zauchensee (AUT). La course a en effet été arrêtée après la chute de l'Autrichienne Magdalena Egger, partie avec le dossard 32. Mais, les résultats ont tout de même été validés car plus de 30 skieuses ont pu s'élancer. Déjà brillantes en descente, les Autrichiennes ont réussi un nouveau carton sur leurs terres. Michaela Heider a survolé l'épreuve pour s'imposer avec 0"85 d'avance sur sa compatriote Sabrina Maier et 1"04 sur une autre compatriote, Michelle Niederwieser. Cinquième, Stefanie Grob échoue à 0"23 du podium. La Saint-Galloise signe toutefois son meilleur résultat dans l'antichambre de la Coupe du monde. Janine Schmitt (7e) réussit de son côté sa 3e meilleure performance dans la catégorie. Isabella Pedrazzi termine elle 14e d'une course lors de laquelle seules 16 athlètes ont franchi la ligne d’arrivée. Katja Grossmann, Nathalie Gröbli, Nora Guggisberg et Melanie Michel n'ont pas terminé. 

Ce sont bien les Autrichiennes à domicile qui ont fait la loi lors des deux descentes disputées durant la même journée mercredi, à la suite de l’annulation de la première épreuve mardi. En matinée, Sabrina Maier s’est imposée avec 0″12 d’avance sur Magdalena Egger et 0″26 sur Michelle Niederwieser. Une autre Autrichienne, Vanessa Nussbaumer a remporté la seconde descente avec 0″08 d’avance sur sa compatriote Christina Ager et Delia Durrer. Les Suissesses n’ont donc pas démérité sur une piste raccourcie pour des épreuves d’une durée d’à peine plus d’une minute. Cinquième de la première course, à seulement 0″12 de la boîte, Delia Durrer a fait encore mieux en montant sur son 3e podium de Coupe d’Europe dans l’après-midi. 

Stefanie Jenal (14e puis 9e), Janine Schmitt (13e de la première course) et Nathalie Gröbli (22e et 18e) ont également montré de belles choses. Et que dire de Stefanie Grob (18e et 21e), une nouvelle fois très solide, et Malorie Blanc (20e et 25e). Pour ses 5e et 6e courses de Coupe d’Europe, les premières hors de Suisse, la Valaisanne de 19 ans signe ses deux meilleurs résultats dans la catégorie. La skieuse d’Anzère termine à un petit peu plus d’une seconde du podium et prouve qu’elle progresse de course en course.

Nicole Good victorieuse en Coupe d’Europe

17.12.2022 - Nicole Good a remporté samedi le slalom d'Ahrntal dans le Südtirol. La Saint-Galloise glane son second succès en carrière en Coupe d'Europe. Les skieuses suisses relèvent la tête après un premier slalom délicat vendredi.

Elles étaient passées au travers du premier slalom de Coupe d’Europe d’Ahrntal vendredi où aucune ne s’était classée dans le top 15, les skieuses suisses ont réagi samedi lors du second. Et surtout, Nicole Good. Eliminée en seconde manche la veille après avoir réalisé le troisième chrono de la première, la Saint-Galloise a triomphé ce samedi en terres italiennes. Et avec une très belle marge, puisque la skieuse de Pfäffers a relégué les Suédoises Moa Bostroem Mussener et Emelie Henning à 47 et 79 centièmes.

C’est le second succès en carrière pour Nicole Good dans l’antichambre de l’élite après sa victoire lors du combiné des Diablerets en 2019. C’était d’ailleurs la dernière fois que la skieuse, qui vient de fêter ses deux premiers top 20 en Coupe du monde de slalom, était montée sur le podium en Coupe d’Europe.

Lorina Zelger, également éliminée vendredi, relève la tête en signant le 9e temps. Mélanie Meillard (14e) et Aline Höpli (15e) complètent le très bon bilan helvétique. Elena Stoffel et Valentine Macheret ont été éliminées sur le premier parcours.

Vendredi, seules Mélanie Meillard (17e) et Janine Mächler (23e) s'étaient classées dans le top 30 d'une course qui avait été remportée par l'Américaine Paola Moltzan.

Asja Zenere en forme, les Suissesses assurent

14.12.2022 - L’Italienne a remporté les deux géants de Coupe d’Europe disputés à Ponte di Legno. Vivianne Härri repart d’Italie avec un podium.

La Suisse continue de rayonner sur la Coupe d’Europe de ski alpin. Vivianne Härri est montée sur la boîte lors du premier géant disputé à Ponte di Legno. En Italie, la skieuse de Giswil a pris la 3e place d’une course remporté par l’Italienne Asja Zenere devant l’Autrichienne Elisabeth Kappauer. Déjà troisième de la première manche, Vivianne Härri a réussi à conserver son rang lors du second tracé. Elle termine avec 0″75 de retard sur la gagnante du jour et monte ainsi sur son 4e podium en Coupe d’Europe. Le lendemain, elle a pris une bonne 7e place, tandis que la gagnante italienne a récidivé devant sa compatriote Elisa Platino à 0″16 et la Suédoise Hilma Lövblom à 0″25. Le meilleur résultat helvétique du jour a été cette fois réussi par Simone Wild, 5e à 0''25 du podium, alors qu’elle était sortie en deuxième manche la veille.

Autre performance de choix des deux jours italiens dans le camp suisse, les 13e et 10e rangs de Stefanie Grob. L’Appenzelloise de 18 ans s’élançait pourtant mardi avec le dossard 87! Elle occupe désormais le 11e rang du classement général de la Coupe d’Europe alors qu’elle n’avait avant cette saison disputé que deux courses, sans marquer de point, dans l’antichambre de la Coupe du monde.

Côté valaisan, on retiendra les 28e et 29e rangs de Delphine Darbellay, ainsi que le 30e rang de Julie Deschenaux lors de la première épreuve.

Vanessa Kasper et Mélanie Meillard dans les 10 à Zinal

6.12.2022 - Vanessa Kasper a été la Suissesse la plus performante lors du second géant de Coupe d'Europe de Zinal en se classant 6e. Mélanie Meillard confirme son bon classement de la veille en terminant 8e. La victoire est revenue à l'Allemande Jessica Hilzinger.

Au lendemain de sa brillante 4e place lors du premier géant de Coupe d'Europe de Zinal, Mélanie Meillard a confirmé lors du second mardi. La Valaisanne s'est classée au 8e rang de la compétition anniviarde. Une nouvelle bonne performance pour la skieuse d'Hérémence qui s'élançait encore une fois avec un numéro élevé, le 21 en l'occurence. Elle aurait toutefois pu prétendre à un meilleur résultat après sa 5e place à l'issue de la première manche. Elle possédait encore le 4e chrono au dernier temps intermédiaire, avant de lâcher des centièmes sur le plat final. Grâce à ce résultat, elle devrait s'élancer avec dossard proche des 30 lors du géant de Coupe du monde samedi à Sestrières.

Dans une course qui a été remportée par l'Allemande Jessica Hilzinger, 2e la veille, devant la Palonaise Magdalena Luczak et l'Autrichienne Elisabeth Kappauer, la meilleure Suissesse a été Vanessa Kasper. La Grisonne termine 6e et relève la tête après son 18e rang de lundi. Vivianne Härri (14e) se classe également dans le top 15. Pour son retour en géant après sa grave blessure au genou il y a trois ans, la spécialiste de slalom Aline Danioth (17e) a réalisé une nouvelle performance encourageante.

Côté romand, Delphine Darbellay a pris le 36e rang, Julie Deschenaux le 41e et Lara Briguet le 47e. Camille Rast n'a pas pris part à la course.

Mélanie Meillard au pied du podium dans le val d'anniviers

5.12.2022 - Partie avec le dossard 34, la Valaisanne a réussi une course de feu pour faire le plein de confiance dans le val d'Anniviers. Grâce notamment à une deuxième manche très fluide, la skieuse d'Hérémence prend une encourageante 4e place. Moins de réussite pour Camille Rast.

Mélanie Meillard peut avoir le sourire. La Valaisanne a pris une solide 4e place lors du premier géant de Coupe d’Europe de Zinal. La skieuse de 24 ans n’a été battue que par l’Italienne Asja Zenera, qui s’est imposée, l’Allemande Jessica Hilzinger et la Française Doriane Escané. Surtout, partie avec le dossard 34 et 18e de la première manche, la soeur de Loïc a effectué une superbe remontée sur le deuxième tracé. Son second parcours, dont elle a signé le 2e temps, a en effet été de grande qualité. L’athlète d’origine neuchâteloise échoue finalement à seulement 0″39 du podium.

Surtout, grâce à ce bon résultat, Mélanie Meillard va marquer de très bons points FIS, qui lui permettront de bénéficier d’un meilleur dossard lors des prochains géants de Coupe du monde. À Killington, la skieuse d’Hérémence avait ainsi dû s’élancer avec le 46. Elle devrait pouvoir partir peu après les 30 à Sestrières dès samedi. Deuxième Suissesse classée, Vivianne Härri a pris la 13e place, après avoir pourtant réussi une belle première manche (4e).

Camille Rast a connu moins de réussite dans la station qui la sponsorise. Après une première manche solide malgré quelques imprécisions et terminée au 12e rang, la Valaisanne a reculé à la 15e place. La skieuse de 23 ans peine apparemment toujours à trouver les meilleurs réglages sur son nouveau matériel, en témoignent certains appuis loin de ses standards de la fin de saison dernière. Reste que l’apprentissage se poursuit pour l’athlète de Vétroz, qui aura une nouvelle chance de briller mardi lors du second géant prévu dans le val d’Anniviers. Vanessa Kasper (18e), Janine Schmitt (20e) et Lorina Zelger (22e) chercheront également à améliorer leur résultat.

Une première pour Janine Schmitt à Zinal

2.12.2022 - La Saint-Galloise a remporté le second super-G de Coupe d'Europe disputé dans la station valaisanne, montant sur la plus haute marche du podium pour la première fois à ce niveau.

Performance de choix pour Janine Schmitt ce vendredi à Zinal. La skieuse de 22 ans a remporté son premier succès dans l’antichambre de la Coupe du monde. Sur les hauteurs valaisannes, la Saint-Galloise a devancé de 0″07 l’Autrichienne Michaela Heider et de 0″13 la Française Karen Smadja-Clement, qui s’était imposée la veille.

Janine Schmitt a réussi une première moitié de course sensationnelle pour monter sur la plus haute marche du podium. Jusqu’ici, la vice-championne de Suisse de descente en 2021 n’avait jamais fait mieux que 3e en Coupe d’Europe, lors d’une descente disputée dans le Val di Fassa en décembre 2021. Elle n’était d’ailleurs entrée que deux fois dans le top 10 à ce niveau, avant sa victoire. Cet exploit pourrait lui ouvrir les portes de la Coupe du monde puisque deux descentes et un super-G sont prévus à Saint-Moritz du 16 au 18 décembre. La Saint-Galloise aura peut-être l’occasion d’y disputer au moins les entraînements, voire plus.

Les autres Suissesses n’ont pas démérité ce vendredi à Zinal. Comme la veille, Stefanie Grob a pris une solide 6e place. L’Appenzelloise de 18 ans enchaîne les belles performances puisqu’elle ne disputait que sa cinquième course de Coupe d’Europe. Nathalie Gröbli a pris la 11e place et Isabelli Pedrazzi la 15e pour sa quatrième course dans la catégorie. Janine Mächler (21e), Livia Rossi (22e) et Nora Guggisberg (24e) marquent aussi des points, tout comme Julie Deschenaux (29e). Partie avec le dossard 39, la Valaisanne de 17 ans entre dans un top 30 pour la première fois de sa jeune carrière. Delphine Darbellay (42e) a manqué son début de course.

Les Suissesses placées à Zinal

1.12.2022 - Le premier super-G de Coupe d'Europe de Zinal a souri à la Française Karen Smadja-Clement. Nathalie Gröbli a pris la 4e place, Stefanie Grob la 6e.

Le podium se rapproche pour les Suissesses en Coupe d’Europe. Restées en dehors de la boîte à Mayrhofen sans démériter, à l’image de Lorina Zelger, deux fois 5e en Autriche, Nathalie Gröbli termine en chocolat lors du premier super-G de Zinal ce jeudi. La Nidwaldienne de 26 ans a manqué le top 3 pour moins de trois dixièmes. Elle prend la 4e place pour la 6e fois de sa carrière dans l’antichambre de la Coupe du monde, contre deux podiums uniquement.

L’épreuve a été remportée par la Française Karen Smadja-Clement, qui s’impose pour la première fois à ce niveau. L’amie du Fribourgeois Alexis Monney n’était montée que sur un podium dans la catégorie, il y a plus de deux ans. Elle s’est imposée avec la manière puisqu’elle repousse Michaela Heider et Sabrina Maier à respectivement 0″44 et 0″52.

Plusieurs autres Suissesses n’ont pas démérité, à l’image de Stefanie Grob, solide 6e. L’Appenzelloise de 18 ans réussit un joli début de saison puisqu’elle avait déjà pris la 17e place en géant à Mayrhofen. Surtout, jusqu’ici, elle n’avait pris part qu’à deux épreuves de Coupe d’Europe, il y a un an, déjà à Zinal. 

Livia Rossi a pour sa part pris la 14e place, tandis que Janine Schmitt termine 19e. La Grisonne Isabella Pedrazzi (18 ans), qui participait à sa 3e course à ce niveau, termine 23e. Delphine Darbellay a pris la 28e place. Pour sa première course de Coupe d’Europe, Nora Guggisberg (18 ans elle aussi) a terminé à la 30e place.

Début de saison pour la Coupe d’Europe féminine

25.11.2022 – Ce week-end (26/27 novembre), la Coupe d'Europe féminine débute à Mayrhofen AUT avec un slalom géant et un slalom. Le programme de la saison 2022/23, dont le point d’orgue sera les Mondiaux, comprend 35 courses. Elles se dérouleront dans 15 stations. La Suisse en sera l’hôte à quatre occasions. Rendez-vous début décembre, à deux reprises à Zinal (2 SG puis 2 GS), mi-janvier à Hasliberg (2 SL) et les 18 et 19 février à Crans-Montana avec au programme deux descentes. Pour les hommes, 40 courses au total sont prévues du 1er décembre jusqu'à la finale à Narvik NOR à la mi-mars. La Suisse organisera des courses à Zinal, St-Moritz, Wengen et Jaun.

Pour les équipes de Swiss-Ski, il s'agit comme pour toutes les autres d'ailleurs de se mettre en scène au deuxième niveau le plus élevé du sport de compétition alpin et de s'imposer pour des tâches encore plus élevées. Le directeur alpin Walter Reusser le résume ainsi : "La Coupe d'Europe est un tremplin. Pour les meilleurs, l'objectif est d'obtenir des classements de pointe et, au final, des places fixes. Pour la deuxième garde, il s'agit de progresser vers les podiums et d'obtenir des places fixes, comme l'ont fait l’hiver dernier Aline Danioth, Juliana Suter, Simone Wild, Delia Durrer et Vivianne Härri ". Entraîneur en chef des Suissesses, Beat Tschuor est également responsable de la Coupe d’Europe. Il compte sur les courses de l’antichambre de la Coupe du monde pour faire progresser ses jeunes athlètes. Selon lui, c’est un passage obligé pour obtenir le bagage nécessaire pour briller parmi l’élite, à l’image des trois et respectivement cinq places fixes obtenues récemment pour la Coupe du monde.

quatre places dans le top 10 pour la Suisse 

29.11.2022 - Les skieuses de Swiss-Ski ont débuté la saison de Coupe d'Europe à Mayrhofen AUT avec un succès mitigé. La meilleure, Lorina Zelger, 23 ans, de Gams/SG, a terminé deux fois cinquième. Lors du Slalom Géant, elle a perdu 0,77 seconde sur la vainqueur, la Française Doriane Escane. Le podium était complété par Stella Johansson/USA (2e à 0,15 seconde) et par Clarisse Brèche/FRA et Moa Boström Mussener/SWE (3e ex-aequo à 0,70 seconde). Son retard se chiffrait à 0,99 seconde le mardi suivant, alors que la Suédoise âgée de 21 ans remportait le slalom devant les Italiennes Lucrezia Lorenzia (0,76) et Vera Tschurtschenthaler (0,82). Outre Zelger, Vanessa Kasper (13e) et Stefanie Grob (17e) ont obtenu des points en slalom géant, Nicole Good (6e), Aline Höpli (9e) et Eliane Christen (20e) des points en slalom.