AGenda
Coupe d'Europe Dames 2018

samedi 24 février
1er entraînement descente

10h00 
Piste Mont Lachaux: 1er entraînement Descente

dimanche 25 février
2e entraînement descente

10h00 
Piste Mont Lachaux: 2e entraînement Descente

lundi 26 février
descente

10h00
Piste Mont Lachaux: 2e entraînement DESCENTE

mardi 27 février
descente

10h00
Piste Mont Lachaux: DESCENTE

mercredi 28 février
Super-G

10h00
Piste Mont Lachaux: SUPER-G

 

news saison 2016/17

Combiné ALPIN: une razzia autrichienne

20.02.2017 - Les Autrichiennes ont frappé un nouveau grand coup pour conclure ces épreuves Coupe d’Europe à Crans-Montana : deuxième lors de la Descente de dimanche, Sabrina Maiera remporté lundi celle comptant pour le Combiné Alpin en 1:15,48. Au terme des deux manches, la victoire du Combiné est revenue à Rosina Schneeberger, Nadine Fest est montée sur la troisième marche du podium, elle remporte ainsi le petit globe de cristal de la Discipline.

Les Autrichiennes étaient tout à leur joie sous le radieux soleil valaisan, comme dimanche déjà. Sabrina Maier (22 ans), qui avait  déjà fait ses armes en Coupe du monde, a pris sa revanche en Descente en battant l’Italienne Laura Pirovano, vainqueure dimanche, de 0,18 seconde, même écart qu’elle avait perdu sur l’Italienne ! La manche de Slalom a vu l’élimination de Maier et de la 3e de la Descente du matin, la Norvégienne Kristin Lysdahl, leader de la Coupe d’Europe. Rosina Schneeberger (23 ans) a signé le meilleur temps. Là où on l’attendait, elle a répondu présente. 16e de la Descente de ce troisième et dernier Combiné de la saison, elle a ainsi réalisé une incroyable remontée pour finalement le remporter avec 0,46 seconde d’avance sur l’Italienne Federica Sosio et 0,69 devant sa coéquipière Nadine Fest. A 18 ans, cette dernière décroche le globe de cristal du Combiné. La seule ombre au tableau pour cette glorieuse équipe fut la sévère chute de Bianca Venier. La jeune Autrichienne (20 ans) souffre d’une blessure au genou et a dû être héliportée à  l’hôpital.

Tout comme la veille, les Suissesses n’ont pas accédé aux tout premiers rangs. Seule Katja Grossmann a réussi à se glisser parmi les 10 premières, elle figure au 9e rang.

Bravo à toutes! Aurevoir Mesdemoiselles, bonne fin de saison et à l'année prochaine!

Le prochain rendez-vous avec le ski alpin Dames à Crans-Montana, c’est pour le week-end prochain, avec au programme trois épreuves Coupe du monde : deux Combinés Alpins (Super-G/Slalom), vendredi 24 et dimanche 26 février, et un Super-G qui se disputera samedi 25.

DEPREZphoto SA, Crans-Montana

podium2

 

Classement Coupe d‘Europe. Général (31/35): 1. Kristin Lysdahl (NOR) 1058. 2. Kristina Riis-Johannessen (NOR) 1038. 3. Nadine Fest (AUT) 799. 4. Laura Pirovano (ITA) 696. Puis: 13. Camille Rast (SUI) 446. – Descente (6/7): 1. Pirovano (ITA) 345. 3. Maier (AUT) 340. 3. Christina Ager (AUT) 335. 4. Kristin Lysdahl (NOR) 294. 5. Grossmann (SUI) 234. 6. Kristina Riis-Johannessen (NOR) 218. – Les top 45 sont qualifiées pour la finale de Descente à Sarntal, dont les Suissesses Gröbli (15e), Kolly (21e), Gerber (23e) et Dayer (42e). – Classement final Combiné Alpin (3/3): 1. Nadine Fest (AUT) . 2. Rosina Schneeberger (AUT) 180. 3. Kristina Riis-Johannessen (NOR) 164. puis: 7. Rahel Kopp (SUI) 82. 15. Katja Grossmann (SUI) 43.

Victoire Coupe d’Europe pour Laura Pirovano à crans-montana – Très forte équipe d’Autriche

19.02.2017 - Des conditions de rêve à Crans-Montana pour la première Descente Coupe d’Europe FIS disputée sur l’exigeante piste Mont Lachaux et remportée par l’Italienne Laura Pirovano en 1:15,80. La jeune skieuse de Madonna di Campiglio (19 ans) a devancé de 18 centièmes la quelque peu plus expérimentée Autrichienne Sabrina Maier, qui compte déjà plusieurs participations à la Coupe du monde. Pirovano fête ainsi sa deuxième victoire en Coupe d’Europe après le Slalom Géant de Kvitfjell en décembre 2015. Sa victoire en Descente lui permet d’occuper la 2e place du général de la discipline, derrière Christina Ager, décevante lors de cette épreuve où elle occupe la 26e place, 10e seulement de cette armada autrichienne (12 participantes) qui place 7 de ses athlètes dans le top 10 !

Les Suissesses quant à elles sont bien loin de ces excellents résultats d’ensemble. Katja Grossmann, la meilleure Suissesse du jour, pointe à la 7e place, à 0,66 seconde. La Bernoise de Brienz, qui fait ses études au collège du sport à Engelberg, rétrograde ainsi de la 3e à la 5e place au général de la Discipline. Elle a encore une possibilité de s’améliorer avant les finales Coupe d’Europe la semaine prochaine à Sarntal. Ce sera toujours à Crans-Montana ce lundi 20 février, où aura lieu une deuxième Descente Coupe d’Europe (09h00) qui avec le Slalom (11h30) comptera pour le troisième et dernier Combiné Alpin de la saison. Les deux autres Combinés furent remportés par Riss-Joahnnessen NOR et Nadine Fest AUT.

Prochain rendez-vous avec la Coupe d’Europe féminine sur le Haut-Plateau valaisan, lundi 20 février, avec au programme un Combiné Alpin (Descente 09h00/Slalom 11h30). Les résultats de la Descente du Combiné compteront aussi à part pour la discipline de Descente Coupe d’Europe.

Résultats Descente

Classement Coupe d‘Europe. Général: 1. Kristin Lysdahl (NOR) 998. 2. Kristina Riis-Johannessen (NOR) 948. 3. Nadine Fest (AUT) 694. 4. Laura Pirovano (ITA) 594. Ferner: 11. Camille Rast (SUI) 446. – Descente: 1. Christina Ager (AUT) 335. 2. Pirovano (ITA) 265. 3. Maier (AUT) 240. 4. Lysdahl (NOR) 234. 5. Grossmann (SUI) 210.

DEPREZphoto SA, Crans-Montana

1 2 3
1re Laura Pirovano ITA 2e Sabrina Maier AUT 3e Dajana Dengscherz AUT
  4  

 

beaucoup de louanges pour la mont lachaux

18.02.2017 - Au terme de la deuxième séance d’entraînement de descente en vue des épreuves Coupe d’Europe au programme dimanche 19 et lundi 20, les athlètes aussi bien que les entraîneurs des 9 nations participantes ont formulés nombre de louanges. La fantastique piste Mont Lachaux était en parfait état. Des conditions idéales ont permis de réaliser des temps canons. L’expérimentée Norvégienne Kristin Lysdahl a réalisé le meilleur temps et partira favorite lors de la Descente de demain dimanche 19 février (départ à 09h30). Elle aura fort à faire face à l’armada autrichienne qui a placé six athlètes dans le top 10 aujourd’hui. Les neuf Suissesse au départ ont encore une grande marge de manœuvre. Leur leader, Katja Grossmann, troisième au général Coupe d’Europe de la discipline, derrière Christina Ager (AUT, 5e aujourd’hui) et Lysdahl, a accusé un retard de 1.61 secondes et a dû se contenter de la 20e place. Lundi verra se disputer un Combiné Alpin avec une Descente à 09h00 et un Slalom à 11:30.
DEPREZphoto SA, Crans-Montana

1re 2e 3w
 1re Kristin Lysdal NOR  2Sabrina Maier AUT  3Dajana Dengscherz AUT

 

 

énorme challenge pour La relève

17.02.2017 -Le premier entraînement Coupe d’Europe Dames en vue de la Descente de dimanche (19.02.) et du Combiné Alpin (Descente/Slalom) de lundi (20.02.) s’est déroulé ce vendredi matin. Toute une série de portes manquées et quelques chutes, dont celle de la Suissesse Noemie Kolly, qui a subi des écorchures au visage et dont un de ses skis est complètement démoli, ne permettent pas de se faire un topo précis des résultats. Une chose est certaine : la Mont Lachaux est toujours aussi exigeante, même si le départ n’est donné « qu’à » la hauteur du Super-G ! La relève féminine des épreuves de vitesse est soumise à dure épreuve.  Ceci est aussi confirmé par les athlètes plus aguerries, ayant déjà des expériences sur cette piste, voir même mondiales, à l’instar de l’Autrichienne Rosina Schneeberger ou de la Norvégienne Kristin Lysdal. Difficultés encore augmentées par une visibilité plus diffuse en raison d’un ciel couvert. Deuxième entraînement prévu, samedi 18 février à 09h30.
DEPREZphoto SA, Crans-Montana

1 2 3
4 5 6
1re. Laura Pirovano ITA 2e. Rosina Schneeberger AUT 3e. Sabrina Maier AUT

 

 

Changement de programme

16.02.2017 - La Descente aura lieu dimanche 19 février et le Combiné Alpin lundi 20 février.


J-1 - Deux entraînements de Descente et deux courses Coupe d’Europe à Crans-Montana

Les trois courses Coupe du monde FIS Dames, au programme du 24 au 26 février sur le Haut-Plateau, seront précédées par deux épreuves de Coupe d’Europe Dames. Celles-ci se dérouleront également sur la piste Mont Lachaux, les dimanche 19 février (Combiné Alpin avec Descente à 10h30/Slalom à 13h00) et lundi 20 février (Descente à 10h00). Ces deux jours de compétition seront précédés par deux manches d’entraînement de Descente, vendredi 17 et samedi 18 février à 10h30.

Le Comité d’Organisation des épreuves de ski alpin de Crans-Montana apporte ainsi un tribut important, nécessaire et apprécié à la promotion du ski alpin de compétition. Ce rendez-vous avec les championnes de demain sert également de répétition générale pour la grand-messe du week-end suivant. La Coupe d'Europe FIS est considérée comme l'antichambre de la Coupe du monde. Son rôle consiste avant tout à offrir aux jeunes coureurs (Hommes et Dames) européens la possibilité d'engranger de précieuses expériences sur le plan international et de gagner des points FIS.

Parmi les Suissesses au départ des épreuves de la Coupe d'Europe à Crans-Montana se trouvent e.a. Joana Hählen (cadre A et participante aux Championnats du monde de St. Moritz), Priska Nufer (cadre B, présélectionnée pour les Championnats du monde), Julie Dayer (SC Hérémencia), Medea Grand (SC Torrent-Albinen) et Noémie Kolly (SC La Berra).

DEUX COURSES DE COUPE D’EUROPE à CRANS-MONTANA EN PRéAMBULE à LA COUPE DU MONDE

Crans-Montana a organisé par le passé environ 40 courses de Coupe d’Europe FIS sur ses pistes „Nationale“, Mont Lachaux“ et „Chetzeron“. Rien que depuis 2008, ce sont douze courses (neuf pour les messieurs, trois pour les dames) qui s’y sont déroulées, sachant que la station a aussi connu des expériences fructueuses avec les finales de la Coupe d’Europe FIS en 2009 ainsi que les Championnats du monde Juniors FIS en 2011. Il est dorénavant prévu d’accueillir à chaque fois une étape de la Coupe d’Europe juste avant l’arrivée de la Coupe du monde FIS, où Crans-Montana fait désormais partie des classiques du circuit féminin. La Coupe du monde faisant halte du 24 au 26 février cette année sur la piste du Mont Lachaux, les épreuves de Coupe d’Europe sont programmées le dimanche 19 février avec un Combiné Alpin (Descente/10h30 et Slalom/13h00) et le lundi 20 février avec une Descente (10h00). Les entraînements sont, quant à eux, agendés vendredi 17 et samedi 18 février (10h00).

La Coupe d’Europe fait rarement les gros titres. Quasiment personne n’a ainsi entendu parler, alors que la Coupe du monde faisait halte à Wengen, de la victoire du Zurichois Gilles Roulin (22 ans) lors de la Descente de Coupe d’Europe sur la « Streif » de Kitzbühel en janvier dernier. Il s’agissait d’ailleurs d’une première pour la prestigieuse station tyrolienne, dans laquelle la Coupe d’Europe ne s’était encore jamais arrêtée en 45 ans d’existence. Il est aujourd’hui clairement reconnu que la Coupe d’Europe (de même que les courses FIS) constitue un tremplin efficace dans le sport de compétition. Elle représente même un passage obligé vers les sommets. Nulle part ailleurs les jeunes coureurs ont la possibilité d’emmagasiner de l’expérience sur la scène internationale et de se frotter à une concurrence plus relevée. Cela est particulièrement profitable dans les disciplines de vitesse, où il est précieux d’accumuler les départs sur différentes pistes.

La Coupe d’Europe FIS existe depuis la saison 1971/1972 sur le Vieux continent, tandis que son pendant nord-américain, la Nor-Am Cup, est née en 1977/1978. Ces deux circuits servent d’antichambre à la Coupe du monde et constituent une plateforme idéale avant de s’attaquer à l’élite mondiale. Un coup d’œil aux différents vainqueurs de la Coupe d’Europe, au général ou par disciplines, permet de se rendre compte de son importance. Ils sont ainsi nombreux, tant chez les dames que chez les messieurs, à avoir brillé en Coupe d’Europe avant de s’illustrer en Coupe du monde, de devenir champion du monde ou olympique. Parmi les anciens vainqueurs du général de la Coupe d’Europe, on retrouve dernièrement Kjetil Jansrud (2005), Marcel Hirscher (2008) ou Alexis Pinturault (2011). Parmi leurs prédécesseurs, d’autres grands noms émergent : Hermann Maier, Stephan Eberharter, Benjamin Raich, Michael Walchhofer. Chez les Dames également, de futures grandes s’y sont imposées telles Fabienne Serrat, Anita Wachter, Alexandra Meissnitzer, Maria Riesch, Elisabeth Görgel, Anna Fenninger et, bien sûr, Lara Gut.

La Coupe d’Europe ne sert toutefois pas que les intérêts des espoirs du ski mondial. Les organisateurs en profitent également, même si la publicité reste limitée autour de ce circuit. Au contact de la Coupe d’Europe, les Comités d’Organisation ainsi que les bénévoles ont l’occasion de se faire la main et de s’améliorer en vue de futures compétitions plus importantes.

Le rôle capital de la Coupe d’Europe est aussi souligné par Hans Flatscher, l’homme à la base du succès actuel des Suissesses. L’entraîneur en chef des Dames chez Swiss-Ski estime que, dans les disciplines de vitesse, il est « souhaitable, pour ne pas dire impératif, que de jeunes athlètes puissent être amenées sur des pistes de Coupe du monde. » Elles ne doivent pas absolument courir sur la piste originale, précise Hans Flatscher. « Des tracés raccourcis ou quelques passages suffisent à se familiariser de manière optimale à ce qui les attend en Coupe du monde. Cela sert aussi à la sécurité des athlètes. Quand tout est neuf pour une jeune skieuse durant un hiver, cela rend les choses beaucoup plus difficiles », relève le coach des Suissesses. Hans Flatscher ne peut alors que se réjouir que les deux étapes suisses de la Coupe du monde Dames, St-Moritz et Crans-Montana, aient aussi une place fixe en Coupe d’Europe. Il cite ainsi l’exemple autrichien d’Altenmarkt-Zauchensee : « Les jeunes Autrichiennes se débrouillent très bien sur cette piste, car elles ont souvent eu l’occasion de s’y aguerrir. » - Texte original en allemand par Beat Caspar. Traduction par Grégoire Silacci