Crans-Montana se défend face à St-Moritz

24.06.2017 - Crans-Montana ne va pas lâcher l'organisation des championnats du monde. Lors de l'assemblée des délégués de Swiss-Ski à Losone, les Valaisans ont confirmé samedi leur volonté d'être candidats pour 2025, puis pour 2027 et 2029 en cas d'insuccès.

Si Crans-Montana a réaffirmé ses ambitions à Losone, c'est que St-Moritz s'est profilé pour lui prendre sa place dans une requête acceptée samedi par les délégués de Swiss-Ski. La station grisonne, qui vient pourtant de recevoir les Mondiaux en février, s'est dit prête à remplacer Crans-Montana, argumentant que le Haut-Plateau était susceptible d'accueillir deux événements majeurs en peu de temps si les Jeux olympiques devaient également être attribués à Sion en 2026.

Pour les organisateurs valaisans, en revanche, l'obtention des Jeux ne porterait pas préjudice à leur candidature pour les Mondiaux de ski alpin. "Cela permettrait au contraire de réaliser d'importantes synergies entre les deux projets", a dit à l'ATS Marius Robyr, président du comité d'organisation des courses de Crans-Montana, à l'issue de l'assemblée des délégués. "Quel que soit le destin du projet de Sion pour les Jeux, nous allons organiser les championnats du monde. J'ai été très ferme sur ce point", a-t-il ajouté.

Egalement présent à Losone, Nicolas Féraud, le président de commune de Crans-Montana, a rappelé que les délégués de Swiss-Ski, lors de leur assemblée de 2014, avaient désigné la station valaisanne pour représenter la Suisse lors des futurs Mondiaux en Suisse. Et que depuis, Crans-Montana s'était lancé à fond vers ce défi, avec le soutien du canton du Valais, des communes du Haut-Plateau et des instances touristiques.

Crans-Montana, qui n'a plus accueilli les Mondiaux depuis 1987, doit envoyer son dossier de candidature à la Fédération internationale (FIS) jusqu'au 1er mai 2019, tandis que l'hôte pour les joutes de 2025 sera désigné durant l'été 2020. Quant à la ville retenue pour les JO 2026, elle sera connue une année plus tôt, lors de la session du CIO programmée au cours de l'été (ou automne) 2019. - ATS

 

Assemblée des délégués de Swiss-Ski (24.06.2017, Losone) :
Message de Marius Robyr, Président du C.O. des courses de ski alpin Crans-Montana

Chers délégués, chers amis sportifs,

J’aimerais, tout d’abord,  vous  transmettre  le salut  de toutes les instances  dirigeantes  de la station de Crans-Montana.

Ensuite, j’aimerais féliciter le ski-club de Losone pour non seulement son 50e anniversaire mais aussi pour la parfaite organisation de cette 113e assemblée des délégués de Swiss-Ski.

Enfin, j’aimerais dire un grand bravo à  tous les organisateurs  de courses de Coupe du Monde, de Coupe d’Europe ou FIS - toutes disciplines de Swiss-Ski confondues - pour leur engagement, leur mise à disposition des infrastructures afin que tous les athlètes du Monde entier puissent profiter de pistes de très grande qualité.

J’adresse une mention particulière à St-Moritz pour l’organisation des Championnats du Monde de ski alpin, une superbe carte de visite pour notre pays. Sans oublier nos athlètes  à qui je tire un grand coup de chapeau pour leurs excellentes performances.   

En 2014, lors de l’assemblée de Swiss-Ski, le 28 juin,  à Langnau, vous avez plébiscité la station de Crans-Montana/Valais, comme futur candidat suisse à l’organisation des Championnats du Monde. Je tiens, à vous réitérer mes remerciements pour la confiance que vous nous avez témoignée. Motivés et engagés par cette décision, nous nous sommes attelés à la tâche et avons débuté dans les coulisses les préparatifs et la planification pour ce grand challenge.

Afin d’éviter toute discussion,  tout doute, tout flou, je tiens, concernant cette candidature à apporter le message suivant :

  • Avec l’appui et le soutien du Canton du Valais,
  • avec l’appuiet le soutien des instances politiques des communes de Crans-Montana,
  • avec l’appui et le soutien des instances touristiques,

la station de Crans-Montana sera candidate à l’organisation des Championnats du Monde de ski alpin 2025 ou, en cas d’insuccès, 2027 ou 2029   et ceci, chers délégués,  quelle que soit la décision du CIO en été ou en automne 2019 concernant l’attribution ou non des JeuxOlympiques en 2026 à Sion».

Le Comité de candidature des Championnats du monde de ski alpin à Crans-Montana a fait une analyse détaillée de la situation et peut vous assurer que tout sera mis en œuvre afin que l’on revive des championnats du monde qui ressemble fort à ceux de 1987, avec tous les succès que l’on connaît.

Si le Valais avec les autres cantons romands en particulier devaient obtenir les Jeux, cela ne porterait aucun préjudice à la candidature pour les Championnats du Monde de 2025. Bien au contraire. Les infrastructures, le personnel, le comité, et j’en passe, ainsi mis en place serviraient de répétition pour l’un ou l’autre de ces grands rendez-vous.

A cet effet, je peux vous dire que le stade d’arrivée à Crans-Montana sera entièrement remodelé. Une véritable arène polyvalente sera créée où l’ambiance sera de feu.

Cette précision étant faite, je vous renouvelle mes remerciements et me réjouis de vous rencontrer à  Crans-Montana.

 

Crans-Montana/Valais: en direction les Championnats du monde FIS de ski alpin, ensemble avec Swiss-Ski

26.02.2017 - Après avoir lancé la candidature Crans-Montana/Valais pour les Championnats du monde FIS de ski alpin 2025 dans le cadre de la soirée du jubilé des 30 ans des Championnats du monde ’87, l’annonce au public a eu lieu dimanche après-midi dans le stade d’arrivée des épreuves Coupe du monde à Crans-Montana. Un show plein d’ambiance dont les acteurs furent des parapentistes et de nombreux enfants des ski-clubs de la région, et au milieu d’eux, Urs Lehmann, Président de Swiss-Ski, et Marius Robyr, Président du C.O. des courses Coupe du monde Crans-Montana. Par des mots sympathiques, les deux personnalités dirigeantes du sport ont déclaré saisir ensemble le « Challenge Championnats du monde de ski 2025 » et le mener à bien. Une nuée de ballons ont ponctué le ciel bleu de leurs couleurs. La lettre d'intention doit être déposée auprès de la Fédération Internationale de Ski FIS d’ici au 1er mai 2019. Le Council de la FIS dévoilera le nom de la station choisie à l’issue du Congrès de la FIS en 2020.

DEPREZphoto SA, Crans-Montana/Agence Zoom

 

Crans-Montana/Valais projette l’organisation des Championnats du monde FIS de ski alpin 2025

25.02.2017 - Huit ans après les Championnats du monde de St-Moritz, la Suisse pourrait à nouveau accueillir des Mondiaux de ski alpin. Crans-Montana/Valais est en effet candidat suisse aux Mondiaux 2025 avec le fort soutien de Swiss-Ski.

38 ans après les Championnats du monde les plus prolifiques de l'histoire du ski suisse, Crans-Montana espère bien pouvoir accueillir les meilleurs skieurs du monde sur les pistes Nationale et Mont Lachaux. Le Président de Swiss-Ski, Urs Lehmann, et Marius Robyr, le Président du Comité d'Organisation des courses Coupe du monde de Crans-Montana ont officiellement lancé la candidature valaisanne ce samedi soir à l’occasion de la soirée de jubilé des 30 ans des Championnats du monde ’87. Etaient également présents, Erika Hess, Peter Müller et Pirmin Zurbriggen En 1987, ils avaient remporté cinq des huit médailles d’or suisses à Crans-Montana.

La lettre d'intention doit être déposée auprès de la FIS avant le 1er mai 2019. La candidature de Crans-Montana/Valais dispose du soutien du canton, des communes et de Swiss-Ski. Urs Lehmann fait d'ailleurs partie du Comité de Candidature afin de montrer l'implication de la Fédération dans le projet.

Une fois que la candidature sera officielle auprès de la FIS, Crans-Montana/Valais pourra préparer son dossier. Le nom de la ville qui accueillera les Mondiaux 2025 sera dévoilé en 2020 à l'issue du congrès de la FIS.

Crans-Montana/Valais attend de la concurrence provenant de la France (Courchevel-Méribel) ou d'Autriche (Saalbach-Hinterglemm). En cas d'attribution des Mondiaux, la station remodèlerait complètement le stade d'arrivée avec un projet d'arène polyvalente permanente où d'autres manifestations pourraient être organisées.

DEPREZphoto SA, Crans-Montana

MR & Cie
Prêts pour le démarrage de la candidature des Championnats du monde FIS 2025 Crans-Montana/Valais, depuis la gauche: Martial Kamerzin, Président de l'Association des Communes de Crans-Montana/Urs Lehmann, Président de Swiss-Ski/Marius Robyr, Président du C.O. des courses Coupe du monde Crans-Montana et Nicolas Féraud, Président de la Commune de Crans-Montana.

 

Support de Urs Lehmann et Swiss-Ski pour la candidature Crans-Montana/Valais

Lors d’une interview d’avant Championnats du monde St. Moritz 2017 avec l’agence ats-sda, Urs Lehmann, Président de Swiss-Ski, a fait une déclaration fort motivante concernant la candidature de Crans-Montana pour les Championnats du monde FIS.

Vous avez parlé de la rareté d'avoir des Mondiaux à domicile. Les prochains en Suisse devraient avoir lieu à Crans-Montana, comme cela a été décidé par Swiss-Ski il y a près de trois ans. Pourquoi cette alternance ?

"Crans-Montana s'est refait une bonne renommée ces dernières années en Coupe du monde. Il s'agit désormais de profiler Crans-Montana comme candidat aux Mondiaux (réd: 2025), tout en établissant durablement la station en Coupe du monde. Comme fédération nationale, nous avons aussi comme mission d'assurer un bon équilibre en matière géographique. La Suisse orientale a été bien servie depuis plusieurs années et, désormais, il s'agit d'en faire de même avec la Suisse occidentale."

Article complet

Urs interview

 

 

La planification en vue de la candidature CM de ski Crans-Montana/Valais se fait encore en coulisse

Depuis l’élection, par l’Assemblée des Délégués de Swiss-Ski 2014, de Crans-Montana/Valais en tant que prochain candidat suisse pour l’organisation des Championnats du monde FIS de ski alpin, après St. Moritz 2017, tout semble encore calme autour de ce projet. Simple illusion. Politesse oblige. Jusqu’à la fin des Championnats du monde 2017 (6-9 février), il s’agit de laisser la « scène » suisse à la destination grisonne St. Moritz.

Mais dans les coulisses, Crans-Montana est actif. Pas encore dans le sens du lobbying pour sa candidature auprès des instances internationales de ski et des organisateurs de courses, mais dans ses premières phases de planification. Diverses séances ont eu lieu sous l’égide de Marius Robyr, chef de projet, telles que e.a.:

> avec les présidents des communes pour les premiers jets de l’organigramme du Comité de  candidature à former et du budget;

> avec le canton du Valais, le partenaire Swiss-Ski et la Fédération Internationale de Ski FIS;

> avec les organisateurs des Championnats du monde de St. Moritz à qui Crans-Montana a assuréson soutien amical ;

> avec différents départements concernant les infrastructures exigées par des CM.

Une petite délégation de Crans-Montana s’est rendue à Vail Beaver Creek (USA) à l’occasion des Championnats du monde 2015.  Le rapport rédigé suite à cette visite démontre que des Championnats du monde peuvent rencontrer un grand succès sans pour autant devoir réaliser des constructions  et des infrastructures surdimensionnées, un avantage pour la région et le Valais.

La candidature Crans-Montana/Valais montre d’ores et déjà un grand plus: grâce à l’apport financier des communes, de la Société des remontées mécaniques et de la Fondation du Casino, les deux pistes « Nationale » et « Mont Lachaux » ont subi une rénovation marquante au cours de ces dernières années, elles sont ainsi aujourd’hui adaptées aux exigences du ski de compétition moderne. Ces deux pistes bénéficient d’une aire d’arrivée commune, situation des plus avantageuses pour la production des images télévisées, qui nécessitera de ce fait la construction d’un seul bâtiment. Les nouvelles infrastructures de la patinoire d’Y Coor à Montana, qui subit actuellement une métamorphose complète, offriront comme lors des Championnats du monde ’87 le site idéal pour le déroulement des cérémonies protocolaires et des tirages au sort des dossards, il servira également de base pour le « Village des CM » où se retrouveront tous les fans de ski.

Dès la saison 2015/16, Crans-Montana sera l’hôte annuel d’épreuves Coupe du monde – la nouvelle « Classique » Dames. De ce fait, de nombreuses facettes de l’organisation pourront être testées et des développements innovant lancés en vue des Championnats du monde ciblés. 

Résumé de l’agenda en vue de la candidature Crans-Montana/Valais

2016 à 2018                   
Planification des infrastructures nécessaires (en particulier pour le stade d’arrivée), réalisation du dossier de candidature et présence requise lors de diverses grandes courses de ski internationales.

Dès mars 2017 à mai 2020                         
« Lobbying » auprès des instances internationales du ski et des organisateurs de courses. 

1er mai 2019                  
Remise du dossier de candidature ensemble avec Swiss-Ski à la FIS (qui l’examine et effectue diverses inspections à Crans-Montana).

Juin 2020                        
Présentation du dossier de candidature pour les Championnats du monde 2025 lors du « Council » de la FIS qui se tient dans le cadre du Congrès FIS se déroulant chaque deux ans.  C’est ce même « Council » qui ensuite élira le site des CM 2025. Aucune autre candidature éventuelle pour les CM 2025 n’est connue pour l’instant. Selon le règlement de la FIS concernant la mise sur pied de Championnats du monde, une nouvelle candidature suisse (en ce cas Crans-Montana) n’est possible que huit ans après le déroulement de ces derniers dans ce même pays.

Le challenge « Championnats du monde de ski alpin Crans-Montana/Valais » est lancé. Si toutes les instances régionales et cantonales, la Société des remontées mécaniques CMA, les instances touristiques, les hôteliers et commerçants, ainsi que la population tirent à la même corde, on pourrait bien assister à une répétition des Championnats du monde 1987 sur le Haut-Plateau dont le succès est à jamais gravé dans nos mémoires. Le retour des Championnats du monde en Valais, placés sous le signe de l'authenticité et de la simplicité, devrait susciter un véritable sentiment de « NOUS » et l’enthousiasme des jeunes pour les sports de neige. Ceci dans un environnement de montagne exceptionnel qui mérite respect et protection.