Lara Gut-Behrami en démonstration sur le Mont Lachaux

Incroyable Lara Gut-Behrami! La skieuse de Comano est passée par tous les états ce week-end avant de s'imposer ce dimanche lors du super-G de Crans-Montana. Auteure d'une véritable démonstration, elle n'a laissé aucune chance à ses adversaires, repoussant l'Autrichienne Tamara Tippler à 0"93 et Federica Brignone à 1"02. L'Italienne monte tout de même sur son 6e podium sur le Haut-Plateau.

Pour Lara Gut-Behrami, c'est une belle revanche après un début de semaine compliqué en Valais. La Tessinoise s'était en effet plainte de l'état de la piste après le premier entraînement. Double vainqueur en descente l'hiver dernier sur la piste du Mont Lachaux, elle avait raté sa première descente vendredi en ne prenant "que" la 16e place. Elle s'était bien reprise samedi, en n'étant battue que par une incroyable Sofia Goggia et ce, malgré d'immenses douleurs au dos et au bassin, selon ses dires.

"Rigide comme un vieux balais"

Et la skieuse de 29 ans conclut donc son week-end en Suisse de la meilleure des manières en réussissant une course quasiment parfaite sous le soleil valaisan. Elle a pu profiter d'une piste parfaitement préparée malgré la vingtaine de centimètres de neige fraîche tombée durant la nuit. "C'était un super-G plus simple que ce qu'on pensait mais j'ai commis quelques fautes sur le haut, a-t-elle déclaré au micro de la RTS. La neige était facile à skier car on n'était pas sur la trace de la descente. Je m'attendais vraiment à une piste plus rapide et plus compliquée."

Lara Gut-Behrami s'est également réjouie de ne plus trop souffrir: "Ce matin, je me sentais encore rigide comme un vieux balais mais sur les skis, je n'ai aucun problème. Là, ça recommence un peu car les anti-douleurs font moins effet. Mais ça va nettement mieux qu'hier". Grâce à ce 28e succès en carrière (54e podium), la gagnante du grand Globe en 2016 s'empare du dossard rouge de leader de la discipline et fait une excellente opération notamment face à Sofia Goggia, qui a manqué l'avant-dernière porte.

Priska Nufer progresse encore

Si Wendy Holdener et Jasmine Flury sont sorties, les autres Suissesses ont connu une journée plutôt favorable, à l'image de Priska Nufer. Cinquième, l'Obwaldienne a réussi son meilleur résultat en carrière, qui était jusqu'ici une 7e place réussie... vendredi, déjà à Crans-Montana. Corinne Suter (9e) occupe elle le 2e rang du classement du super-G alors que Joana Hählen (11e) s'est rassurée après un début de saison compliqué. Michelle Gisin a terminé plus en retrait.

Noémie Kolly a bluffé son monde. Partie avec le dossard 44, la Fribourgeoise a réalisé une manche de feu pour prendre une incroyable 12e place pour ce qui était seulement son cinquième départ en Coupe du monde. La skieuse de La Berra pulvérise le meilleur résultat de sa carrière en entrant dans le top 15, alors que son résultat le plus probant était jusqu'ici une 23e place, réalisée il y a deux jours lors de la première descente. A 22 ans, la vice-championne du monde juniors de descente s'inscrit petit à petit parmi les meilleures spécialistes helvétiques de vitesse. Surtout que la marge de progression de la jeune femme, qui compte quatre top 30 en cinq départs sur le Cirque blanc, est immense.

Photos: Agence Zoom & Deprezphoto sa, cransmontana

1 
 1re Lara Gut/SUI
 2
 2e Tamara Tippler/AUT
 3
3e Federica Brignone/ITA 
 podium
 Le podium! 

 

 Vidéo: SkiActu