Sofia Goggia en patronne sur le Haut-Plateau

Absente l'an dernier sur blessure, Sofia Goggia a signé son retour sur la piste du Mont Lachaux de la meilleure des manières. Grâce à une attaque de chaque instant, la skieuse de Bergame a retrouvé la plus haute marche du podium, qu'elle avait déjà occupée lors de sa dernière apparition sur le Haut-Plateau, en février 2019. Les caractéristiques techniques de la piste valaisanne conviennent parfaitement aux qualités techniques de l'athlète de 28 ans, qui renforce donc son avance au classement de la Coupe du monde de descente.

Si l'Italienne s'est montrée la plus solide lors de cette descente, dont le départ à été abaissé à celui du super-G en raison du vent, Ester Ledecka a bien failli créer une nouvelle surprise. La Tchèque a réussi une manche de folie pour échouer à deux dixièmes seulement de la tête. La double championne olympique prouve s'il le fallait encore qu'elle fait bien partie des meilleures descendeuses de la planète et ce d'autant plus sur une piste qu'elle apprécie. Le podium a été complété par l'Américaine Breezy Johnson.

Jasmine Flury et Priska Nufer, les surprises du chef

Dans le camp suisse, la bonne surprise du jour est à mettre à l'actif de Jasmine Flury. La Grisonne de 27 ans a pris une belle 5e place, profitant à merveille de l'expérience engrangée il y a moins d'une semaine lors de sa victoire en Coupe d'Europe sur cette même piste. La gagnante du super-G de Saint-Moritz en 2017 a su trouver d'excellentes trajectoires. Autre sensation dans le camp helvétique, la 7e place de Priska Nufer. L'Obwaldienne réussit son meilleur résultat en Coupe du monde à 28 ans, dans une station où elle est déjà entrée deux fois dans le top 10, en combiné.

Pour les autres Suissesses, tout n'a en revanche pas fonctionné comme espéré. Corinne Suter, deux fois 2e derrière Lara Gut-Behrami l'hiver dernier en Valais, n'a pu faire mieux que 14e. La Tessinoise, justement, a pris pour sa part le 16e rang, bien loin de ses ambitions. Elle n'était toutefois, semble-t-il, pas en pleine possession de ses moyens et skiait sous anti-douleurs. Toujours est-il que la gagnante du grand Globe en 2016 n'était plus apparue hors du top 15 en Coupe du monde depuis près d'un an et sa sortie de piste à Bansko.

Meilleur résultat en carrière pour Noémie Kolly

Noémie Kolly a pour sa part réussi une excellente prestation pour son 3e départ de Coupe du monde. Malgré une petite erreur de trajectoire en fin de course qui lui coûte probablement le top 15, la Fribourgeoise de 22 ans a pris le 23e rang, juste derrière Joana Hählen. Il s'agit évidemment de son meilleur résultat en carrière. Jasmina Suter termine encore 24e.

Moins de réussite pour Michelle Gisin, qui n'a pas perdu le sourire. Jamais en rythme, la skieuse d'Engelberg réalise la mauvaise opération du jour. Elle termine hors des points et perd du terrain face à sa rivale dans la lutte pour le grand Globe Petra Vlhova. La Slovaque a en effet réussi une excellente course et prend la 4e place. Elle compte désormais 110 points d'avance au classement général de la Coupe du monde.

Repoussée de 10h à 13h15 en raison des chutes de neige survenues à Crans-Montana dans la nuit de jeudi à vendredi, la course a également été marquée par une longue interruption en raison des rafales de vent. Mais elle a finalement pu aller à son terme. Une deuxième descente est au programme samedi sur le Haut-Plateau.

Vidéo: SkiActu

 

Photos: Agence-Zoom/DEPREZphoto sa, cransmontana

1
1re Sofia Goggia/ITA
2
2e Ester Ledecka/CZE
3
3e Breezy Johnson/USA
4
4e Petra Vlhova/SVK
5
5e Jasmine Flury/SUI
6
Le podium du jour. Félicitations!