220 soldats prévus pour les épreuves 2021 à Crans-Montana

L’organisation des épreuves féminines de Coupe du monde à Crans-Montana serait impossible sans l’appui de l’armée. Pour les deux épreuves Coupe du monde au programme, précédées de deux courses Coupe d’Europe, les organisateurs peuvent compter sur l’appui ô combien apprécié du bataillon carabiniers 14, Unité du canton de Genève. Côté armée, étaient présents lors de la séance d’information et de reconnaissance qui eut lieu à Crans-Montana (photo, de gauche à droite): le lieutenant-colonel Guillaume Genoud, commandant du bataillon carabiniers 14, le premier-lieutenant Edwin Chapalay, commandant de la compagnie d’engagement de la PDG, le capitaine Nicolas Pichard, commandant de la compagnie carabiniers 14/4, et le colonel Damian Walker, chef engagement  militaire.

« Sur le Haut-Plateau, la collaboration avec l’armée fonctionne à merveille depuis des années », déclare Edgar Gillioz (au centre de la photo), responsable des militaires au sein du Comité d’organisation. « L’organisation stricte et hiérarchique de l’armée permet de réagir rapidement et avec efficacité ». Installation des structures d’arrivée, préparation de la piste, mise en place de deux kilomètres de filets de sécurité, etc., les tâches sont diverses et multiples, le travail ne manquera pas pour les 220 soldats engagés du 13 au 26 janvier 2021. Durant son engagement, la troupe sera stationnée à Chalais, Salquenen et Chamoson.

DEPREZphoto sa, cransmontana

1

2

3