Federica Brignone en championne à Crans-Montana

L'Italienne a réussi la bonne opération du jour en Valais. Grâce à sa victoire en combiné, la quatrième à Crans-Montana, elle s'empare de la tête du classement général de la Coupe du monde. Les Suissesses ont manqué de peu le podium.

Elle n’osait pas y croire en arrivant à Crans-Montana et pourtant elle l’a fait. Federica Brignone quitte le Valais avec le dossard rouge de leader du général de la Coupe du monde. La Valdôtaine a remporté dimanche le combiné sur la piste du Mont Lachaux en survolant la concurrence dès la manche de super-G. Dans la discipline, il s’agit de sa quatrième victoire en 4 ans (5 courses) à Crans-Montana. Par ailleurs, elle s’était déjà imposée dans la première course de la saison dans la discipline, à Altenmarkt-Zauchensee et file donc vers le Globe de la discipline puisqu’elle compte 75 points d’avance sur Wendy Holdener avant l’ultime course de la saison dans une semaine à La Thuile (ITA).

A Crans-Montana, Federica Brignone a notamment profité de la sortie de Petra Vlhova. La Slovaque, deuxième du super-G, se battait avec l’Italienne pour la victoire mais elle a enfourché. Il faut dire qu’elle souffre d’un genou. Selon quelques indiscrétions de la RAI et de RSI notamment, celle qui est troisième du classement général de la Coupe du monde souffre d’un écrasement du cartilage au niveau du plateau tibial. Alors que du repos lui est conseillé, elle a décidé de poursuivre sa saison où elle peut encore remporter le grand Globe.

La tête du classement général pour Brignone

Le podium est donc complété par l’Autrichienne Franziska Gritsch et la Tchèque Ester Ledecka, qui montent respectivement sur leur 2e et 3e podiums de Coupe du monde. De leur côté, les Suissesses n’ont pas réussi à enchaîner après les deux doublés en deux jours réussis en descente. Michelle Gisin (8e du super-G) a pris la 4e place finale, à 0″11 seulement du podium. Wendy Holdener (10e du super-G) a de son côté quelque peu manqué sa manche de slalom et doit se contenter du 5e rang final.

Grâce à sa victoire, Federica Brignone s’empare donc de la tête du classement général de la Coupe du monde, avec 73 points d’avance sur Mikaela Shiffrin. Absente en Valais, l’Américaine se remet du décès soudain de son père. Pour rappel, il reste quatre étapes à la Coupe du monde féminine cet hiver (La Thuile, Ofterschwang, Åre, Cortina).

DEPREZphoto sa, cransmontana/Agence Zoom

1 10
1re Federica Brignone/ITA  
7 12
2e Franziska Gritsch/AUT  
 4  11
3e Ester Ledecka/CZE  
   
6   13
4e Michelle Gisin/SUI  
2 14
5e Wendy Holdener/SUI  
podium

 

 

Michelle Gisin: “Un résultat positif”

Michelle Gisin et Wendy Holdener échouent au pied du podium du combiné de Crans-Montana. Si pour la première, cette 4e place est bonne à prendre, la seconde a des regrets.

Après les deux doublés lors des descentes de Lara Gut-Behrami et Corinne Suter, les Suissesses ont dû se contenter des places d’honneur dimanche lors du combiné qui clôturait le week-end des compétitions de Crans-Montana. Quatrième et cinquième, Michelle Gisin et Wendy Holdener n’ont pas été en mesure de se battre pour la victoire avec Federica Brignone.

Pour Michelle Gisin, cette place au pied du podium représente un excellent résultat, elle qui avait chuté vendredi lors de la première descente. “Ce n’était pas facile après ma chute, elle m’a couté beaucoup d’énergie. J’ai d’ailleurs pleuré toute l’après-midi. C’était très positif de tout laisser sortir car je me sentais ensuite beaucoup mieux. Et du coup, je suis vraiment contente avec mon résultat dans ce combiné.”

L’Obwaldienne manque le podium pour 11 petits centièmes par rapport à Ester Ledecka. Dommage pour la Suissesse qui a commis quelques imprécisions tant lors du super-G matinal que lors du slalom de l’après-midi. Toujours est-il qu’elle ne s’en formalise point. “J’ai trop risqué, notamment en super-G où je fais une grosse erreur. En slalom, j’ai alors voulu attaquer, car il n’y avait que cela à faire. C’est dommage que le podium m’échappe à cause de ces fautes, mais le plus important était de bien skier, d’attaquer et d’aller à fond.”

Wendy Holdener: “J’espérais beaucoup mieux”

Derrière Michelle Gisin, Wendy Holdener tenait un discours opposé. La Schwytzoise n’était pas vraiment satisfaite de sa performance. “J’avais d’autres attentes”, certifie la double championne de la spécialité qui ne trouve pas la clé sur cette piste du Mont Lachaux dans la discipline, elle qui ne compte qu’une troisième place en combiné à Crans-Montana, l’an dernier. “Je dois analyser Federica (Brignone), pour voir ce que je peux faire de mieux.”

Ce dimanche, Wendy Holdener avait déjà manqué son super-G accusant un retard d’une seconde et demie sur Brignone. Un retard déjà rédhibitoire lorsque l’on songe que la piste a creusé lors de la manche de slalom. “J’espérais encore monter sur le podium après le super-G, mais je n’ai pas réussi à faire ce que je souhaitais sur une piste difficile à skier.”

Cinq Suissesses dans les quinze

Après son quatrième rang de l’an dernier, Rahel Kopp cueille une très bonne 9e place. “Mon objectif était de rentrer dans le top 10”, lance la Saint-Galloise. “Même si j’espérais secrètement rééditer ma performance de l’an dernier.” Le bon bilan helvétique est complété par Priska Nufer (13e) et Jasmina Suter (14e) qui se classent parmi les quinze. Pour Jasmina Suter, c’est le meilleur résultat en Coupe du monde.

Vidéo: Johan Tachet/SkiActu