Lara Gut-Behrami double la mise, le globe de cristal pour Corinne Suter

Lara Gut-Behrami et Corinne Suter réalisent un nouveau magnifique doublé lors de la seconde descente de Crans-Montana. Grâce à sa 2e place, la Schwytzoise remporte également le Globe de cristal de la spécialité.

Lara Gut-Behrami et Corinne Suter sont intenables à Crans-Montana. Au lendemain de leur doublé lors de la première descente dans la station du Haut-Plateau, les deux Suissesses ont remis le couvert lors de la seconde pour le plus grand bonheur des milliers de spectateurs présents. 

Avec une confiance et un ski retrouvés, Lara Gut-Behrami a réalisé une nouvelle prestation de haute volée pour signer un deuxième succès en deux jours. La Tessinoise signe en Valais la 26e victoire de sa carrière et rejoint au palmarès Tina Maze et Michela Figini, rien que cela. C'est la quatrième fois que la skieuse de Comano parvient à réaliser un doublé dans un même week-end, un exploit qu'elle n'avait plus réussi depuis décembre 2015 à Val d'Isère. Il ne faut pas oublier que Lara Gut-Behrami a longtemps cravaché pour retrouver son meilleur niveau, elle qui avait été blessée au genou lors des Mondiaux de Saint-Moritz en 2017 alors qu'elle se trouvait au top de sa forme.

Un premier Globe de descente depuis 1991

Il s'en est fallu de peu pour la Tessinoise qui a devancé une nouvelle fois Corinne Suter. Si son avance était de 0''80 vendredi, il n'était que de 0''02 ce samedi sur sa compatriote. Toujours est-il que Corinne Suter peut largement savourer ce nouveau podium, le 8e de sa carrière car il lui permet de conquérir le Globe de cristal de la descente. La Schwytzoise ne peut plus être rejoint par la Tchèque Ester Ledecka au classement de la spécialité, alors qu'il ne reste plus qu'une épreuve à Cortina.

Pour Corinne Suter, c'est un véritable accomplissement, elle qui a véritablement explosé il y a une année lors des Mondiaux de Are, avant d'aligner les podiums dans les disciplines de vitesse. Libéré de toute pression, elle a su se montrer extrêmement constante pour cueillir le premier Globe de cristal en descente depuis 1991 et le sacre de Chantal Bournissen.

Le podium de la seconde descente de Crans-Montana est complété par la surprenante autrichienne Nina Ortlieb qui grimpe pour la première fois sur la boîte en Coupe du monde. La fille de Patrick Ortlieb est passée également toute proche du sacre puisqu'elle échoue à 5 centièmes de Lara Gut-Behrami.

DEPREZphoto sa, cransmontana/Agence Zoom

1
1re Lara Gut-Behrami/SUI
2
2e Corinne Suter/SUI
3
3e Nina Ortlieb/AUT
6
Le charmant podium de la deuxième descente au progamme.
ambiance
10
podium

 

Corinne Suter: “Je suis très fière”

Deuxième de la deuxième descente de Crans-Montana, Corinne Suter est assurée de remporter le Globe de cristal de la descente. La Schwytzoise était très émue dans l'aire d’arrivée.

C’est fait! Corinne Suter ne peut plus être rejointe en tête du classement de la Coupe du monde de descente. La vice-championne du monde est d’ores et déjà assurée de repartir avec le Globe de cristal de la discipline, alors qu’il ne reste que la course des finales de Cortina d’Ampezzo à disputer. Cela faisait 29 ans et le sacre de Chantal Bournissen que la Suisse attendait ça.

“C’est incroyable, une immense joie, je suis trop contente, s’est exclamée la skieuse de 25 ans. J’étais stressée avant la course, bien plus que d’habitude. Je voulais confirmer ma performance d’hier et ça c’est extrêmement bien passé. Je ne pense pas que les gens s’attendaient à voir deux doublés helvétiques en deux jours. C’est tout simplement magnifique.” Il ne lui a manqué cette fois que 0″02 pour dominer une Lara Gut-Behrami irrésistible sur la piste du Mont Lachaux.

La constance récompensée

Pour cette seconde descente en deux jours, Corinne Suter a su faire fi de la fatigue: “Aujourd’hui, j’étais crevée car je n’ai pas très bien dormi et la journée d’hier était très éprouvante. Mais je me suis dit qu’il fallait tout donner pour une minute et demie. J’ai vraiment réussi à gérer ma course, c’est génial.”

Surtout, ce nouveau podium, le 6e lors de 10 dernières descentes de Coupe du monde lui offre un Globe de cristal qui récompense sa progression au fil des derniers mois. “Etre si constante sur toute une saison, c’est incroyable. Je suis très fière, s’est réjoui la Schwytzoise. Ce Globe, c’était un rêve devenu un objectif avec le temps.”

Désormais, Corinne Suter peut se concentrer sur la chasse au Globe de cristal du super-G, dont elle mène actuellement le classement. “Je vais adopter la même ligne de conduite”, promet-elle. Prochain rendez-vous pour elle le week-end prochain à La Thuile (ITA).

Vidéo: Johan Tachet