Gros combat pour le Globe de descente

Avec la reprise de la course annulée à Rosa Khutor, la Classique de la Coupe du monde féminine de Crans-Montana prend une toute autre importance dans le calendrier cet hiver. Comme Lake Louise et Bansko, l’étape valaisanne accueille deux descentes ainsi qu’un combiné (super-G et slalom). Il ne restera ensuite que trois rendez-vous (La Thuile, Ofterschwang, Are) avant les finales de Cortina d’Ampezzo (16-22), mais aucune autre descente.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les courses s’annoncent indécises. Les six descentes organisées jusqu’ici cette saison ont couronnés six skieuses de six nationalités différentes. Du jamais vu.  Dans l’ordre, on retrouve la Tchèque Ester Ledecka et l'Autrichienne Nicole Schmidhofer à Lake Louise, la Suissesse Corinne Suter à Altenmarkt-Zauchensee, l'Américaine Mikaela Shiffrin et l'Italienne Elena Curtoni à Bansko ainsi que l'Allemande Viktoria Rebensburg à Garmisch-Partenkirchen. Sept autres athlètes ont réussi à se hisser sur le podium au moins une fois, dont les skieuses helvétiques Joana Hählen (à Bansko) et Michelle Gisin (Altenmarkt-Zauchensee). Mais il n’y aura que six places sur la boîte en descente vendredi et samedi. Et lorsque l’on sait que des stars telles que la championne du monde Ilka Stuhec, Lara Gut-Behrami, Tina Weirather et Ramona Siebenhofer attendent encore avec impatience leur premier podium de la saison dans cette discipline...

Corinne Suter contre Federica Brignone

Pour Corinne Suter, il sera tout sauf aisé de conserver son dossard rouge de leader de la Coupe du monde de descente. La Schwytzoise devra composer avec une dangereuse Federica Brignone, qui n'a pas encore remporté de descente cet hiver, mais qui est la seule à être montée sur trois podiums. L'Italienne de 29 ans garde un excellent souvenir de Crans-Montana, où elle a remporté le combiné à trois reprises en 2017, 2018, 2019 et la descente l’an dernier. Avec Wendy Holdener, Michelle Gisin et Petra Vlhova, elle est évidemment également considérée comme l'une des principales favorites pour le combiné de dimanche. Federica Brignone a remporté la seule épreuve de l’hiver dans la discipline jusqu’à aujourd'hui à Altenmarkt-Zauchensee, devant Wendy Holdener (avec 0’’15 d'avance), Marta Bassino et Ester Ledecka. Quatrième du classement de la descente, la Valdôtaine a des chances absolument intactes de gagner le Globe de cristal de la discipline. Parmi les autres candidates, Mikaela Shiffrin sera absente après la disparition de son père, comme Viktoria Rebensburg, qui a dû mettre un terme à sa saison après s’être blessée au lendemain de son triomphe à Garmisch-Partenkirchen.

Comme pour les premières places, la lutte pour la qualification pour les finales s’annonce rude. Côté suisse, Lara Gut-Behrami participerait actuellement aux côtés de Suter (1re), Hählen (14e) et Gisin (19e). Cependant, en tant que 24e, la Tessinoise va devoir marquer des points, tout comme Tina Weirather (25e), Jasmine Flury (30e), Priska Nufer (37e) ou Mirjam Puchner (29e) et Anna Veith (34e).

Une fête continue

Le programme de week-end s’annonce une nouvelle fois haut en couleurs sur le Haut-Plateau. La fête sera au rendez-vous tant sur et au bas de la piste du Mont Lachaux qu’au centre de la station avec diverses animations. L'ambiance des cérémonies de tirage au sort et de victoire du vendredi et du samedi soir à la patinoire d’Ycoor s’annonce au moins aussi chaude que celle de l’aire d'arrivée. En 2019, 31'470 spectateurs au total se sont déplacés, dont 13'000 le samedi et 11'800 le dimanche. Photo: Agence Zoom

1
Le podium de la descente de Zauchensee-Altenmarkt: 1. Corinne Suter, 2. Nicol Delago, 3. Michelle Gisin
2
Les chutes de neige de ce mercredi ont engendré un travail important sur la piste. Instantané des soldats du Bat inf mont 85 en action.
3
À la séance des chefs d’équipe (à partir de la gauche) : Andreas Krönner, Manager opérations techniques FIS, Marius Robyr, Président du Comité d’Organisation Michaela Dorfmeister, Déléguée technique FIS et Peter Gerdol, Directeur en chef des courses FIS Dames.

Vidéo: Laurent Morel, SkiActu