Championnats du monde FIS 2025: Crans-Montana/Valais, Garmisch-Partenkirchen et Saalbach-Hinterglemm sont les trois candidats

Le délai pour la remise des candidatures pour l’organisation des Championnats du monde de ski  2025 à la Fédération Internationale de Ski FIS était fixé à hier, mercredi à minuit. Crans-Montana/Valais, Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) et Saalbach-Hinterglemm (Autriche) sont désormais les trois stations renommées en lice. L’une d’elles succèdera à Cortina d’Ampezzo 2021 et à Courchevel-Méribel 2023.

Garmisch-Partenkirchen a organisé ces prestigieux Championnats du monde à deux reprises déjà (1978 et 2011), alors que Crans-Montana (1987) et Saalbach-Hinterglemm (1991) une fois chacune. Marius Robyr, Directeur exécutif de la Candidature Crans-Montana/Valais insiste sur le fait que la Suisse est l’un des pays alpins possédant parmi les plus riches traditions et que Crans-Montana s’est fait sa place, et un nom, grâce à l’organisation parfaitement réussie de nombreuses courses de tous niveaux. « Indépendamment du fait que lors de l’attribution de Championnats du monde, il existe bel et bien des composantes politiques et que l’alternance des pays et des continents doit être prise en considération, Crans-Montana mettra tout en œuvre pour que nous puissions obtenir à nouveau ce grand événement après les grandioses et inoubliables Championnats du monde 1987. Ceci avec le soutien de Swiss-Ski, de la Confédération, du canton du Valais, de l’Association des Communes ACCM ainsi que des remontées mécaniques CMA », commente le dynamique Brigadier de Chermignon, sans omettre de rappeler le slogan de la Candidature : En route pour les Championnats du monde, TOUS avec nous ! 

L’an prochain, le conseil de la FIS attribuera les 48es Mondiaux de ski alpin lors du Congrès de la FIS (17-23 mai) à Pattaya, en Thailande. Le 21 mai vers 18h00 (heure locale), le Président de la FIS, Gian Franco Kasper, prononcera la phrase fatidique : and the winner is…

Lead
9 avril 2019: Remise de la Candidature 2025 Crans-Montana/Valais au Président de la FIS, Gian Franco Kasper, et à la Secrétaire générale, Sarah Lewis, (au centre de la photo).