Exploits mondiaux de Wendy Holdener et Michelle Gisin, que la joie est grande à Crans-Montana!

Une semaine après les Championnats du monde de St. Moritz : Wendy Holdener, la toute fraîche championne du monde de Combiné Alpin et Michelle Gisin, vice-championne, seront à la lutte pour l’obtention du globe de cristal 2016/17 de la discipline lors des deux derniers Combinés Alpins Coupe du monde FIS de la saison au programme à Crans-Montana, vendredi 24 et dimanche 26 février. Un Super-G disputé le samedi 25 février complètera ce week-end haut en suspens. Il ne faudra surtout pas oublier Ilka Stuhec SLO, Sofia Goggia ITA et Michaela Kirchgasser AUT qui auront à cœur de prendre leur revanche. Les organisateurs des épreuves Coupe du monde de Crans-Montana ont donc joué la bonne carte en reprenant immédiatement le Combiné Alpin annulé à Altenmarkt-Zauchensee AUT. L’exploit suisse au Combiné Alpin des Mondiaux 2017 à St. Moritz mérite une court retour sur image :

Une journée où les sentiments se bousculent. Œil qui rit, œil qui pleure. Deux amies sur le podium, elles se connaissent depuis le Grand Prix Migros, la plus grande course du monde pour enfants.

Wendy Holdener, championne du monde de Combiné Alpin! 7e après la Descente, la Schwyzoise (23 ans) a réalisé une magnifique manche de Slalom, même si le piquetage ne lui a pas permis de mettre en évidence toutes ses grandes qualités de spécialiste que sont en particulier l’agilité et l’explosivité. Elle met ainsi aussi un terme à une longue disette d’or mondial chez les filles, puisque la dernière en date était celle de Sonja Nef décrochée en Géant à Sankt Anton AUT en 2001.

Michelle Gisin en argent. 4e à l’issu de la Descente, l'Obwaldienne (23 ans) a connu quelques petites difficultés de démarrage en Slalom, mais a terminé l’exercice en trombe, à 5 centièmes de Wendy.

Denise Feierabend a fait une remontée spectaculaire, 13e de la Descente, elle devait tout tenter lors de la manche de Slalom et l’a fait avec succès. Elle termine au 4e rang, au pied du podium, mais signe là son meilleur résultat à des Championnats du monde après deux 6es rangs, en Slalom à Val d’Isère en 2009, et au Combiné à Garmisch en 2011. Seulement 44 centièmes ont finalement manqué à la Suisse pour réaliser le triplé, plaisir "gâché" par l'Autrichienne Michaela Kirchgasser.

Le maître d’oeuvre de ce triomphe suisse aux Mondiaux de St. Moritz se nomme Hans Flatscher, l’entraîneur en chef des Dames chez Swiss-Ski.  Marié à l’ancienne skieuse de pointe suisse, Sonja Nef, l’Autrichien qui durant sept ans avait dirigé l’équipe suisse masculine de Descente, a su apporté par sa perfection et sa manière tranquille une grande stabilité au sein de l’équipe Dames. Il a parfaitement compris, ses entraîneurs et accompagnants aussi, comment emmener les jeunes coureuses à la tête, avec détermination et douceur.

Les derniers doublés mondial date de… 1987 et c’était lors des inoubliables Championnats du monde de Crans-Montana. Maria Walliser fut sacrée championne du monde de Super-G  et de la Descente et Michela Figini sa dauphine à deux reprises.

Dans deux semaines, un air de revanche soufflera donc sur Crans-Montana. Au programme des épreuves Audi FIS Coupe du monde Dames, deux Combinés Alpins (vendredi 24 et dimanche 26 février) et un Super-G (samedi 25 février). Au terme de ce week-end, nous connaîtrons la gagnante du globe de la discipline, dont la détentrice n’est autre que… Wendy Holdener. La fête, une GRANDE fête, sera belle.

Le Comité d’Organisation de Crans-Montana félicite chaleureusement ces championnes et présente tous ses vœux les meilleurs à Lara Gut qui s’est blessée au genou gauche (déchirure du ligament croisé antérieur et lésion du ménisque) lors de la manche d'entraînement de Slalom.

Lors d’une interview d’avant Championnats du monde St. Moritz 2017 avec l’agence ats-sda, Urs Lehmann, Président de Swiss-Ski, a fait une déclaration fort motivante concernant la candidature de Crans-Montana pour les Championnats du monde FIS.

Vous avez parlé de la rareté d'avoir des Mondiaux à domicile. Les prochains en Suisse devraient avoir lieu à Crans-Montana, comme cela a été décidé par Swiss-Ski il y a près de trois ans. Pourquoi cette alternance ?

"Crans-Montana s'est refait une bonne renommée ces dernières années en Coupe du monde. Il s'agit désormais de profiler Crans-Montana comme candidat aux Mondiaux (réd: 2025), tout en établissant durablement la station en Coupe du monde. Comme fédération nationale, nous avons aussi comme mission d'assurer un bon équilibre en matière géographique. La Suisse orientale a été bien servie depuis plusieurs années et, désormais, il s'agit d'en faire de même avec la Suisse occidentale."