La planification en vue de la candidature CM de ski Crans-Montana/Valais se fait encore en coulisse

Depuis l’élection, par l’Assemblée des Délégués de Swiss-Ski 2014, de Crans-Montana/Valais en tant que prochain candidat suisse pour l’organisation des Championnats du monde FIS de ski alpin, après St. Moritz 2017, tout semble encore calme autour de ce projet. Simple illusion. Politesse oblige. Jusqu’à la fin des Championnats du monde 2017 (6-19 février), il s’agit de laisser la « scène » suisse à la destination grisonne St. Moritz.

Mais dans les coulisses, Crans-Montana est actif. Pas encore dans le sens du lobbying pour sa candidature auprès des instances internationales de ski et des organisateurs de courses, mais dans ses premières phases de planification. Diverses séances ont eu lieu sous l’égide de Marius Robyr, chef de projet, telles que e.a.:

> avec les présidents des communes pour les premiers jets de l’organigramme du Comité de  candidature à former et du budget;

> avec le canton du Valais, le partenaire Swiss-Ski et la Fédération Internationale de Ski FIS; > avec les organisateurs des Championnats du monde de St. Moritz à qui Crans-Montana a assuréson soutien amical ;

> avec différents départements concernant les infrastructures exigées par des CM.

Une petite délégation de Crans-Montana s’est rendue à Vail Beaver Creek (USA) à l’occasion des Championnats du monde 2015.  Le rapport rédigé suite à cette visite démontre que des Championnats du monde peuvent rencontrer un grand succès sans pour autant devoir réaliser des constructions  et des infrastructures surdimensionnées, un avantage pour la région et le Valais.

La candidature Crans-Montana/Valais montre d’ores et déjà un grand plus: grâce à l’apport financier des communes, de la Société des remontées mécaniques et de la Fondation du Casino, les deux pistes « Nationale » et « Mont Lachaux » ont subi une rénovation marquante au cours de ces dernières années, elles sont ainsi aujourd’hui adaptées aux exigences du ski de compétition moderne. Ces deux pistes bénéficient d’une aire d’arrivée commune, situation des plus avantageuses pour la production des images télévisées, qui nécessitera de ce fait la construction d’un seul bâtiment. Les nouvelles infrastructures de la patinoire d’Y Coor à Montana, qui subit actuellement une métamorphose complète, offriront comme lors des Championnats du monde ’87 le site idéal pour le déroulement des cérémonies protocolaires et des tirages au sort des dossards, il servira également de base pour le « Village des CM » où se retrouveront tous les fans de ski.

Dès la saison 2015/16, Crans-Montana sera l’hôte annuel d’épreuves Coupe du monde – la nouvelle « Classique » Dames. De ce fait, de nombreuses facettes de l’organisation pourront être testées et des développements innovant lancés en vue des Championnats du monde ciblés. 
Résumé de l’agenda en vue de la candidature Crans-Montana/Valais

2016 à 2018                   
Planification des infrastructures nécessaires (en particulier pour le stade d’arrivée), réalisation du dossier de candidature et présence requise lors de diverses grandes courses de ski internationales.

Dès mars 2017 à mai 2020                        
« Lobbying » auprès des instances internationales du ski et des organisateurs de courses. 

1er mai 2019                  
Remise du dossier de candidature ensemble avec Swiss-Ski à la FIS (qui l’examine et effectue diverses inspections à Crans-Montana).

Juin 2020                        
Présentation du dossier de candidature pour les Championnats du monde 2025 lors du « Council » de la FIS qui se tient dans le cadre du Congrès FIS se déroulant chaque deux ans.  C’est ce même « Council » qui ensuite élira le site des CM 2025. Aucune autre candidature éventuelle pour les CM 2025 n’est connue pour l’instant. Selon le règlement de la FIS concernant la mise sur pied de Championnats du monde, une nouvelle candidature suisse (en ce cas Crans-Montana) n’est possible que huit ans après le déroulement de ces derniers dans ce même pays.

Le challenge « Championnats du monde de ski alpin Crans-Montana/Valais » est lancé. Si toutes les instances régionales et cantonales, la Société des remontées mécaniques CMA, les instances touristiques, les hôteliers et commerçants, ainsi que la population tirent à la même corde, on pourrait bien assister à une répétition des Championnats du monde 1987 sur le Haut-Plateau dont le succès est à jamais gravé dans nos mémoires. Le retour des Championnats du monde en Valais, placés sous le signe de l'authenticité et de la simplicité, devrait susciter un véritable sentiment de « NOUS » et l’enthousiasme des jeunes pour les sports de neige. Ceci dans un environnement de montagne exceptionnel qui mérite respect et protection.